Partitions gratuites

La partition « La charmante Thierry »


Téléchargez la partition de La charmante Thierry, chanson traditionnelle du pays Nantais.
Partition gratuite en PDF

La charmante Thierry Partition gratuite

Paroles

1. Un jour que la charmante Thierry
S'en fut pour aller à confesse
Son cher amant Clersiste
Qui avait joué d'un tour d'adresse
Il avait pris soudain
La robe d'un père capucin.

2. Mon père me voici à genoux
Avec un coeur plein de repentance
De tous les pêchés que j'ai faits
Pardonnez-les moi s'il vous plaît.

3. Mon père, j'ai bien souvent menti
Et fait la paresseuse et bien souvent
J'ai dit des paroles odieuses
La vanité que j'ai consenti
Et j'ai écouté sans attention
À la messe, à vêpres, au sermon.

4. Ma fille il ne faut pas faire cela
S'accoutumer à tant de vices
Si vous voulez suivre mes avis
Vous aurez bientôt tout oublié
Mais finissez d'vous confesser
Car je n'ai pas le temps de tarder.

Parlé : Elle hésite là...
5. Un jour un jeune chevalier
M'a dit des paroles amoureuses
J'les ai écoutées par malheur
Elles ont fait du tort à mon coeur.
J'les ai écoutées par malheur
Elles ont fait du tort à mon coeur.

6. Si le jeune homme est bon chrétien
La chose en est pas difficile
Dites-le moi, dites-le moi
Et aimerez-vous jamais d'autres
Dites-le moi, dites-le moi
N'aimerez-vous que celui-là.

7. Je l'ai juré de sur ma foi
Que j'en aimerai jamais d'autres
Je l'ai juré de sur ma foi
Que j'n'aimerais que celui-là.
Je suis clersiste, me voulez-vous
Charmante Thierry pour votre époux.

8. Oh mon Dieu, qu'est-ce que
J'entends donc là
Clersiste qui me confesse
Heureusement qu'j'n'ai pas tout dit
Mes pêchés à confesse
Car un seul de mes pêchés
Aurait bien pu tout gâter.

Commentaires

Laissez votre adresse email si vous souhaitez une réponse

Nom ou pseudo :


Adresse Email (facultatif) :


Anti-spam. Combien font operation





Infos

Une chanson bien curieuse, d'après moi, pas au niveau du sujet qui est plutôt commun mais au niveau de son écriture, très populaire.En général, les chansons, en passant les siècles, en passant par l'écrit, se soigne au niveau de la syntaxe, de la grammaire et du style ; Celle-ci est restée très "brute", sans jugement de valeur.