Partitions gratuites

La partition « Bonheur, n'est-ce pas toi, Comte de Luxembourg »


Téléchargez la partition de Bonheur, n'est-ce pas toi, Comte de Luxembourg, opérette de 1909, valse chantée de Franz Lehar.
Partition gratuite en PDF

Bonheur, n'est-ce pas toi, Comte de Luxembourg Partition gratuite

Paroles

Sa souple et douce main
Vers moi tout droit s'en vint
Ah ! combien ce fut court...
Hélas ! combien trop court !
Mais de ce bref éclair,
Délicieux et clair,
Mon cœur éprouvera le regret,
Toujours, toujours !

Bonheur, n'est-ce pas toi
Qui passes près de moi ?
Bonheur si frêle
Quand le destin
Emportera demain ?
En moi chante une vois,
Bas, bien bas,
En moi quel doux émoi
Se glisse à tout petits pas !
Bonheur, ah si c'est toi,
Demeure près de moi !

Commentaires

Laissez votre adresse email si vous souhaitez une réponse

Nom ou pseudo :


Adresse Email (facultatif) :


Anti-spam. Combien font operation





Vidéo

Infos

Opérette en 3 actes de MM. A. Willner et R. Bondansky, livret français de MM. R. de Flers et G. A. de Caillavet, textes chantés de Jean Bénédict.