Partitions gratuites

La partition « Si j'm'app'lais l'bon Dieu »


Téléchargez la partition de Si j'm'app'lais l'bon Dieu.
Aristide Bruant
1882
Partition avec accords de guitare
Partition gratuite en PDF

Si j'm'app'lais l'bon Dieu Partition gratuite

Paroles

1. Un soir que j'étais pompette
Ça m'arrive quéque' fois
Je faisais un' chansonnette
En rentrant chez moi.
Je pensais à la misère
Et j'disais : Morbleu !
On s'rait heureux sur la terre
Si j'm'app'lais l'bon Dieu !

2. Le matin d'chaque dimanche,
Sans se déranger,
On trouv'rait un' chemis' blanche
Pour aller s'prom'ner.
Afin qu'la noc' soit complète
Un' plui' d'petit bleu
Arros'rait les jours de fête
Si j'm'app'lais l'bon Dieu.

3. J'fournirais plus d'un' ressource
Aux gens affamés,
On n'verrait plus à la Bourse
Des gens déplumés,
Et quand un pauvr' locatairee
S'rait sans feu ni lieu,
J'en f'rais un propriétaire
Si j'm'app'lais l'bon Dieu.

4. Les femmes seraient fidèles
À leur cher époux,
Les maris s'raient des modèles
Bons, patients et doux.
Pour son homm' chaqu' ménagère
Aurait l'coeur en feu.
Tous les enfants s'raient d'leur père
Si j'm'app'lais l'bon Dieu.

5. Je m'occup'rais des mariages
Et j'entretiendrais
Le bonheur dans les ménages,
L'amour et la paix.
Dans l'intérêt d'chaqu' famille
Les bell's-mèr's, corbleu !
Mourraient en mariant les fille
Si j'm'app'lais l'bon Dieu !
6. Tous les ventrus qui ripaillent
Pourraient avoir faim,
Y aurait qu'à ceux qui travaillent
Que j'donn'rais du pain.
Les malheureux qu'on pas d'veine
Mettraient l'pot-au-feu
Deux ou trois par semaine
Si j'm'app'lais l'bon Dieu.

7. Je f'rais r'venir les grisettes
Et leur gai refrain.
On n'verrait plus des crevettes
Et rob' de satin.
Les cocott's et leurs fadaises
N'auraient pas beau jeu.
Enfin y aurait plus d'punaises
Si j'm'app'lais l'bon Dieu.

8. D'abord je n'voudrais plus d'guerre,
Du jour au lend'main,
Tous les peuples de la terre
Se donn'raient la main ;
Pour narguer la politique
Et ses Richelieu.
J'mettrais l'monde en République
Si j'm'app'lais l'bon Dieu.

9. Les écrivains s'raient sincères,
Et les orateurs
S'occup'raient de nos affaires
Plutôt que des leurs.
On n'verrait plus d'trouble-fête,
De gens sans aveu,
Bref tout le mond' s'rait honnête
Si j'm'app'lais l'bon Dieu !

Commentaires

Laissez votre adresse email si vous souhaitez une réponse

Nom ou pseudo :


Adresse Email (facultatif) :


Anti-spam. Combien font operation