Partitions gratuites

La partition « Mon joli hameau »


Partition gratuite en PDF

Mon joli hameau Partition gratuite

Commentaires

Laissez votre adresse email si vous souhaitez une réponse

Nom ou pseudo :


Adresse Email (facultatif) :


Anti-spam. Combien font operation



Webmaster
Posté le 21 novembre 2016 à 10h25

La Confiture n'est plus disponible. Une nouvelle partition est proposée à la place.
corinne
Posté le 21 novembre 2016 à 10h21

Bonjour
Même problème. Page introuvable...!
Comment faire ?
Merci d'avance
car26
Posté le 14 octobre 2016 à 16h15

bonjour,

même problème....impossible de télécharger cette partition. je veux bien l'acheter mais encore faut-il que je sois dirigée vers qq chose de cohérent. Sinon, je ne prendrai pas de crédits...
merci de me dire comment faire
Serge37
Posté le 13 octobre 2016 à 11h33

Bonjour,
impossible de télécharger la partition, celle-ci me donne une page introuvable, si vous pouvez me dépanner. d'avance merci
JustinPtiterre
Posté le 18 mars 2016 à 11h40

Merci beaucoup ! Je commençais à désespérer de trouver cette partition ! Je n'espérais même pas trouver l'harmonisation des Frères Jacques... Quelle bonne surprise pour moi
JustinPtiterre
salom?
Posté le 23 février 2016 à 16h28

MERCI pour cette partition M.A.
sylvie.pierrard
Posté le 04 janvier 2016 à 18h59

Merci pour cette partition une petite peu de poésie dans ce monde de tordu Smiley
pixelline
Posté le 03 janvier 2016 à 15h24

merci


Paroles

1. J'aime à te revoir le lieu de ma naissance,
Charmant séjour, berceau de mes aïeux,
Il fut témoin des jeux de mon enfance,
De mes ébats, de mes rires joyeux.
Fidèle écho sur la verte colline,
Tu répétais mes plus tendres chansons
Quand je fêtais de ma voix enfantine
Le chaud soleil murissant les moissons.

Dans mon hameau, j'ai connu, de ma vie,
Les plus beaux jours de bonheur, de gaieté ;
En grandissant, souvent j'ai regretté
Mon beau vallon, ma chaumière jolie.

2. Étant bambin, dans la verte prairie,
Près du ruisseau qui descen des grands bois,
J'aimais errer sur la rive fleurie,
Pour écouter sa murmurante voix.
Et je suivais sa sinueuse course
Sur le sentier que creusèrent ses eaux,
Jusqu'au vallon qui voit naître la source.
Un joli nid de mousse et de roseaux.

3. J'aime à revoir la rustique chaumière
Bâtie au flanc d'un solide rocher,
Le toit de chaume et les gros murs de pierre,
La grande cour et l'immense verger.
Là, je suis né, j'ai passé ma jeunesse,
Là mes parents ont achevé leurs jours ;
Chers souvenirs, je vous revois sans cesse
Vieille maison, je t'aimerai toujours.