Partitions gratuites

La partition « Contre les défauts d'autrui »

Les versions disponibles ci-dessous :
Chant Partition pour Chant et piano
2 voix Partition pour 2 voix et piano
3 voix Partition pour 3 voix et piano
4 voix SATB Partition pour 4 voix et piano
Partition pour piano

Partition de chant

Partition gratuite en pdf


Lecture Stop Pause Téléchargement Mp3

Contre les défauts d'autrui Partition gratuite

Partition Chant et piano



Téléchargez la partition de Contre les défauts d'autrui en PDF pour Chant et piano
Téléchargez la partition de Contre les défauts d'autrui pour voix et piano

Lecture

Harmonisation à 2 voix




Harmonisation pour 2 voix et piano



Téléchargez la partition de Contre les défauts d'autrui en PDF pour 2 voix égales et piano
Téléchargez la partition de Contre les défauts d'autrui pour deux voix égales et piano

Lecture

Harmonisation chorale à 3 voix




Harmonisation chorale pour 3 voix et piano



Téléchargez la partition de Contre les défauts d'autrui en PDF pour 3 voix SAB et piano
Téléchargez la partition de Contre les défauts d'autrui pour trois voix SAB et piano

Lecture

Harmonisation chorale à 4 voix




Harmonisation chorale pour 4 voix et piano



Téléchargez la partition de Contre les défauts d'autrui en PDF pour 4 voix SATB et piano
Téléchargez la partition de Contre les défauts d'autrui pour quatre voix SATB et piano

Lecture

Commentaires

Laissez votre adresse email si vous souhaitez une réponse

Nom ou pseudo :


Adresse Email (facultatif) :


Anti-spam. Combien font operation



Webmaster
Posté le 06 janvier 2015 à 16h21

Vous ne vous trompez pas.
mayabis
Posté le 06 janvier 2015 à 16h20

absolument délicieux !... pour 3 voix et guitare, ceci fera notre bonheur !
et cette chanson nous vaut d' entendre monsieur Voinet himself .. je me trompe ?
encore merci.


Vidéo

Une autre harmonisation :

Infos

Partie piano inspirée de celle de d'Emile Desportes.

Paroles

1. Contre les défauts d'autrui
Jamais mon cœur ne s'irrite.
Sur les hommes d'aujourd'hui,
Avec du vin je médite.
Je me ris, je me ris, je me ris d'eux,
Je suis un vrai Démocrite.
Je me ris, je me ris, je me ris d'eux,
Quand je bois, je suis heureux.

2. Qu'un avare sur son argent
Et la nuit et le jour veille,
Qu'un époux soit mécontent,
Qu'il ait la puce à l'oreille,
Je me ris...
Je me tiens à ma bouteille.

3. Qu'un seigneur soit à la cour
Attaché comme un esclave,
Qu'un vieillard fasse l'amour,
Qu'un poltron fasse le brave,
Je me ris...
Tout mon bien est dans ma cave.

4. Qu'au milieu des champs de Mars
Les enfants de la victoire
Aillent parmi les hasards
Chercher une fausse gloire,
Je me ris...
Je mets la mienne à bien boire.

5. Qu'un savant musicien
Sur un rondeau se morfonde,
Qu'un mathématicien
Dans Euclide se confonde,
Je me ris...
Je sais que ma table est ronde.

6. Qu'un petit maître en courroux
Des femmes cherche à médire,
Qu'un amant sombre et jaloux
Sans cesse rêve et soupire,
Je me ris...
La soif est tout mon martyre.

7. Qu'un Plaideur pour un Extrait
Soir et matin sollicite,
Qu'un autre soir par Décret,
Contraint à garder le gîte.
Je me ris...
Je bois mon Vin sans poursuite

8. Qu'un chasseur pour son gîbier
Coure les bois et la plaine,
Que l'amoureux Financier
Paye une fausse inhumaine :
Je me ris...
Je ne vois qu'à tasse pleine.

9. Qu'un joueur dans un cornet
Aille tenter l'Aventure,
Que cet autre au lansquenet
Donne, perde, peste et jure.
Je me ris...
Ma réjouissance est sûre.

10. Qu'un prodige bienfaisant
Donne jusqu'à sa chemise,
De l'Auteur du Médisant,
Qu'un bon critique médise.
Je me ris...
Je boirai quoiqu'on en dise.

11. Qu'un Rimailleur turbulent
Au public fasse la guerre,
Qu'un Acteur pâle et tremblant
Demande grâce au parterre.
Je me ris...
Je me décide avec mon verre.

12. Qu'un jeune Financier
Se fasse aimer d'une belle,
Qu'un Chanoire régulier
Pour matines se réveille.
Je me ris...
Bon Bréviaire est ma bouteille.

13. Certains pâles médecins,
Toujours le nez dans l'ordure,
Ont en grande horreur le Vin,
N'ordonnent que de l'eau pure.
Je me ris...
J'aime le bon vin, j'en jure.

14. Si quelqu'un est mécontent
Des traits badins de ma Muse,
Pleurerai-je à ses dépens ?
Non, tout autrement j'en use.
Je me ris...
Dans le vin, j'ai mon excuse.