Partitions gratuites

La partition « Romance d'Alexis »


Partition gratuite en PDF

Romance d'Alexis Partition gratuite

Commentaires

Laissez votre adresse email si vous souhaitez une réponse

Nom ou pseudo :


Adresse Email (facultatif) :


Anti-spam. Combien font operation



Webmaster
Posté le 12 février 2015 à 17h47

A priori je suis d'accord mais j'aimerais toutefois vous faire remarquer que dans le cas de la Romance d'Alexis, seule la chanson est ancienne, la partition a été écrite par mes 10 petits doigts il y a assez peu de temps.
Dominique
Posté le 12 février 2015 à 17h40

Partitions anciennes intéressantes



Infos

Source : Oeuvres complètes de J.J. Rousseaux, Écrits sur la musique. Les paroles sont tirées d'un prospectus de M. de la la Borde. La partition est présente en trois tonalités dans la pdf : sib majeur, avec un point culminant au fa aigu. La majeur et sol majeur, plus confortable pour les voix moyennes.

Paroles

Alexis depuis deux ans
Adorait Glicére.
Il cachait depuis ce temps ses tendres sentiments.
Un jour il aperçut la mère qui dans la plaine travaillait.
Il vole aux pieds de la bergère
Pour lui conter ce qu'il souffrait.
Il vole aux pieds de la bergère
Pour lui conter ce qu'il souffrait.

Il frappa doucement,
Elle ouvrit la porte.
Ah ! dit-il, un seul moment
Écoutez mon tourment.
De la tendresse la plus forte
Laissez-moi vous conter l'ardeur.
Et dans mon âme presque morte
Faites renaître le bonheur.

Vous ne pouvez pas entrer,
Lui répondit-elle.
Vous me faites frissonner,
On peut nous écouter.
Non, non, je ne suis pas cruelle.
Par tant d'amour vous me charmez :
Mais voyez ma frayeur mortelle,
Et laissez-moi, si vous m'aimez.

Eh bien ! je vous obéis.
Ô vous que j'adore,
Si vous aimez Alexis
Tous ses maux sont finis.
Mais jurez-moi qu'avant l'aurore,
En menant paître vos moutons,
Nous nous dirons cent fois encore
Que pour toujours nous nous aimons.

La peur fit qu'elle fura
D'aller sur l'herbette.
Il prit sa main, la baisa,
Et puis s'en alla.
Le lendemain la bergerette
Voulut accomplir son serment.
Hélas ! on dit que la pauvrette
Perdit beaucoup en s'acquittant.