Partitions gratuites

La partition « Les allures de Paris »


Téléchargez la partition de Les allures de Paris.
Chanson traditionnelle française
Partition gratuite en PDF

Les allures de Paris Partition gratuite

Commentaires

Laissez votre adresse email si vous souhaitez une réponse

Nom ou pseudo :


Adresse Email (facultatif) :


Anti-spam. Combien font operation





Paroles

1. Paris dans son sein
Renferme un essaim
De gens dont tous les goûts diffèrent
Leurs façons ne se ressemblent guère
Au Pont-Neuf on salue ainsi :
(Parlé) Bonjour mon ami.
Au Luxembourg dans ce goût-ci :
(Parlé) Ah vous voilà ma petite poulette !
Au Palais Royal c'est ceci :
(Parlé) Marquis, toujours de nouvelles conquêtes ?
Le salut de Cour c'est ceci :
(Parlé) Oh Monseigneur le plus humble des vôtres.
Ture lure lure
Flon flon flon
Chacun a son ton, son allure.

2. Avec ce doigt-ci (l'index)
On menace ainsi (en faisant signe du doigt)
C'est par ce geste qu'on approuve (en faisant signe de la tête)
Et par celui-ci qu'on désapprouve (en fronçant les sourcils)
De faveur ce signe est certain (en tendant la main)
On exprime ainsi le dédain (en haussant les épaules et disant)
(Parlé) (Cela fait pitié)
L'amitié serra ainsi la main
Et l'amour la baise en chemin.
Ture lure lure
Flon flon flon
Chacun a son ton, son allure.

3. Par ce geste-là
On met le holà,
(Parlé) : Ah Messieurs doucement, point de bruit.
Par celui-ci la paix se demande (en croisant les mains)
Le secret ainsi se recommande (en mettant un doigt sur la bouche)
Entre amis on s'appelle ainsi,
(Parlé) "Hem ! Hem !"
Du maître au valet c'est ceci :
(Parlé) : Holà ? hé ? quelqu'un... Faquin, viendrez-vous.
La marchande a le ton poli :
"Messieurs voyez ma marchandise ; entrez ici.
Ne vous faut-il rien du nôtre ? j'ai de jolis bijoux."
Et ma femme de mon logis :
"Chit, chit, bonsoir mon coeur !"

4. On voit bien des gens
Rire entre les dents ;
D'autres sans leur joyeux délire
Semblent pleurer à force de rire.
Voici le rire d'un faquin
"Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah ! Ah !"
Le ris sous cape et clandestin
"Eh ! Eh ! Eh !"
Le rire ironique et malin
"Hou ! Hou ! Hou !"
Et voici celui du Flandrin :
"Hin ! Hin ! Hin !"
Ture lure lure
Flon flon flon
Chacun a son ton, son allure.

5. Le malheur aux cieux
Fait lever les yeux :
Pour vanter un objet qui touche
On met les cinq doigts dessus la bouche :
(Parlé) : "Elle est adorable"
On fait ceci dans l'embarras (en joignant les mains)
La crainte fait doubler le pas.
La pitié nous fait dire : hélas !
(Parlé) : "Que je vous plains !"
L'ennui fait étendre les bras.
Ture lure lure
Flon flon flon
Chacun a son ton, son allure.

6. Un talent suffit
Pour mettre en crédit,
Quiconque sait se rendre habile
Est sûr de briller en cette Ville :
L'un s'évertue avec l'archet,
Avec le pinceau l'autre fait :
(Parlé) : Mademoiselle, la tête un peu penchée. Là, fort bien : regardez-moi.
Ceux-ci font avec le fleuret :
(Parlé) : "Une, deux, Ah !"
Mais voici le meilleur secret (en faisant un entrechat)
Ture lure lure
Flon flon flon
Chacun a son ton, son allure.

7. Thémis tous les jours
Voit un grand concours
De gens, de tout sexe et tout âge,
Chacun au barreau fait son ouvrage :
Le client dit en suppliant :
(Parlé) : "Monseigneur, je vous recommande mon bon droit : je suis ruiné si je perds ce procès."
L'Huissier s'égosille en criant :
(Parlé) : "Paix-là, paix-là, silence au barreau".
L'Avocat s'enrhume en disant :
(Parlé) : "Messieurs ma partie (d'un ton enroué)
Le Juge baille en l'écoutant.
Ture lure lure
Flon flon flon
Chacun a son ton, son allure.

8. Quelquefois Fanchon
Dit à Tircis : non,
Mais en le faisant d'un air tendre
Ce non, mieux qu'un oui, se fait entendre.
Un bon coeur dit en promettant :
(Parlé) : "soyez sûr que je me ferai toujours un devoir de vous obliger.
Ce qu'il effectue."
Le faux ami dit faib