Partitions gratuites

La partition « Sa dernière heure »

Hommage à Albert Ier, roi des Belges. Cette chanson, qui est sans doute une commande, célèbre de manière dithyrambique le courage des combattants belges de la première guerre mondiale.


Téléchargez la partition de Sa dernière heure.
Emile Liétard / Ethram
Chanson de guerre patriotique
Partition gratuite en PDF

Sa dernière heure Partition gratuite

Commentaires

Laissez votre adresse email si vous souhaitez une réponse

Nom ou pseudo :


Adresse Email (facultatif) :


Anti-spam. Combien font operation



Webmaster
Posté le 16 janvier 2016 à 12h37

La bibliothèque nationale semble ne pas être de votre avis : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b85948105
N'hésitez pas à laisser votre adresse email pour que nous puissions en discuter simplement, cher Ayant-droit.
Ayant-droit
Posté le 16 janvier 2016 à 11h50

Emile Liétard (compositeur) n'est pas dans le domaine public.
Cette publication sur votre site est une contrefaçon.


Paroles

1. Tous les fiers enfants de France,
Joyeusement mirent sac au dos,
Car ils avaient bien l'espérance
de Nous r'venir vainqueurs bientôt !
Plus de partis le d'voir commande,
Faut repousser l'envahisseur !
Contre la barbarie all'mande,
Unissons-nous et Haut les coeurs !

Debout, pour la France
La liberté, notre vaillance sauvera l'humanité !
Tremble Guillaume ! Maudit All'mand
Car voici l'heure, l'heure du châtiment.

2. D'l'All'mand, méprisant la colère,
Voulant remplir tout leur Devoir,
Les Belges, à l'âme noble et fière,
Accept'nt une lutte sans espoir.
Pour les vaincre, ils étaient cent mille !...
Mais, qu'importait à ces héros.
Il n'est pas de lutte inutile
Quand c'est pour l'honneur du drapeaux.

3. Les Belges, par mille souffrance,
Payent ce geste de héros.
Mais les alliés ont l'espérance
De les venger de leurs bourreaux !
La France paie toujours ses dettes
Elle ne renie pas ses traités.
Et, comm' le Kaiser malhonnête,
Elle n'les traite pas d'chiffons d'papier !

Bientôt la Victoire nous sourira.
Au jour de gloire, Belges, on vous bénira
Tremble Guillaume ! Maudit All'mand
Car voici l'heure, l'heure du châtiment.