Partitions gratuites

La partition « Frères, courons aux armes »

Pour la partition, comme pour l'enregistrement, je me suis inspiré de l'interprétation de l'album cassette La révolution en chantant, de 1989. Cette version rajoute des mélismes et proposent quelques transformations par rapport à la chanson Il pleut, il pleut, bergère.


Téléchargez la partition de Frères, courons aux armes.
Chanson de la révolution française sur l'air de Il pleut, il pleut, bergère
Partition avec accords de guitare
Partition gratuite en PDF
Lecture Stop Pause Téléchargement Mp3

Frères, courons aux armes Partition gratuite

Commentaires

Laissez votre adresse email si vous souhaitez une réponse

Nom ou pseudo :


Adresse Email (facultatif) :


Anti-spam. Combien font operation





Paroles

1. Frères, courons aux armes !
L'empire est en danger.
Dans ces moments d'alarmes,
Courons le dégager :
Tous bouillants d'énergie,
Tous fiers de nos succès,
Prouvons à la patrie
Que nous sommes Français.

2. Lancés dans la carrière,
De nos chefs belliqueux,
D'une noble poussière
Couvrons-nous à leurs yeux.
L'amant de la victoire,
De courage enflammé,
Pour voler à la gloire,
Naît soldat tout armé.

3. Des enfants de la Grèce
Possédant la valeur,
A leur active adresse,
Joignons la vive ardeur.
De nos lois tutélaires,
Joignons, pour le maintien,
Aux vertus militaires,
Celles de citoyen.

4. Qu'un même amour nous lie,
Qu'il confonde nos coeurs.
De la honteuse envie,
Etouffons les fureurs.
Le franc-guerrier qu'on aime,
Le vrai soldat héros,
Doit être noble, même
Jusque dans ses défauts.

5. Qu'enchaînés sans contrainte
Par son noeud le plus beau,
De nous, l'amitié sainte
Ne forme qu'un faisceau.
Des trames les plus noires,
Sûrs de triompher tous,
Les plus grandes victoires
Seront des jeux pour nous.

6. Si la Ligue infernale
Que nous allons punir,
Par sa lâche cabale
Pouvait nous désunir,
Nos meilleurs patriotes,
Dans cet affreux revers,
N'auraient plus aux despotes
Qu'à mendier des fers !

7. Contre une absurde crainte,
Que vous me rassurez !
Tous, vous portez l'empreinte
Des sentiments sacrés
Que fait briller le Sage,
Le soldat exalté,
Fier enfant du courage,
Et de la liberté.

8. Espérance chérie
De l'Empire français,
Déjà de la patrie
Vous comblez les souhaits.
Qu'honorant de Turenne
Et l'habit et l'État,
Chacun de vous devienne
Fabert ou Catinat.