Partitions gratuites

La partition « A quatre heures du matin »


Partition gratuite en PDF

A quatre heures du matin Partition gratuite

Paroles

Version concert :

1. Quand tout Paris se repose
C’est charmant d’être debout …
Et je vois la vie en rose
Quoiqu’il fasse nuit partout …

Quatre heur’s du matin
C’est déjà demain
Demain qui commence …
Quatre heur’s du matin
Sonnent au lointain
La dernière danse …
C’est la nuit qui s’enfuit,
Bonjour …
Vive aujourd’hui !
Je me sens
En dansant
Heureuse à cent pour cent !
Quatre heur’s du matin,
L’orchestre argentin
M’a tourné la tête …
Je ne vois plus rien
Que les serpentins
Que les gens me jettent …
Sommelier,
Un dernier verr'
Pour nous réveiller.
Noyons nos chagrins
Soyons pleins d'entrain,
Quatre heur's du matin !

2. Mon chéri, la nuit s’achève …
C’est déjà le petit jour …
Couchons nous … puisqu’il se lève
Nous allons rêver d’amour …


Quatre heur’s du matin
C’est déjà demain,
Demain qui commence …
Quatre heur’s du matin,
Je devine bien
Tout ce que tu penses …
Et mon front
Sur ton front
S’est posé … viens, rentrons …
Un taxi,
Pour Passy,
Je suis à ta merci …
Quatre heur’s du matin,
Ma robe en satin
Est toute fripée.
Regarde mon teint,
J’ai l’nez qui déteint
Comme une poupée …
C’est curieux
J’ai mes yeux
Qui se ferment un peu.
Le patron éteint
Mon chéri, tu viens ? …
Quatre heur’s du matin …



Version film :

1. Quand tout Paris se repose
Qu’il est doux d’être debout ! …
Et je vois la vie en rose
Quoiqu’il fasse nuit partout …

Quatre heur’s du matin,
Sonnent au lointain
La dernière danse …
Quatre heur’s du matin
C’est déjà demain
Demain qui commence …
C’est curieux
J’ai les yeux qui clignotent un peu
Et pourtant c’est tentant
De danser en chantant …
Quatre heur’s du matin
Ma robe en satin
Est un peu fripée
Regardez mon teint
J’ai l’nez qui déteint
Comme une poupée
Bonsoir les copains
Le patron éteint
Quatre heur's du matin !

2. Quand tout Paris se repose
Et que je reste éveillée
Je pense à cent mille choses
Que vous avez oubliées

Refrain
Quatre heur’s du matin,
Des souv’nirs lointains
D’vant c’verr de champagne
M’assaillent soudain.
Je r’vois les copains
Là-bas en Champagne …
C’est toujours
Au p’tit jour,
Sous un ciel encor’ lourd,
Qu’on soutant
L’parapet
Et quand on en revenait
On serrait les rangs,
Y avait des absents …
Car sous les marmites
Que de pauvres gars
Sont restés là-bas
Dans les marguerites !
Dans les bois
Je revois
Ces pauvres croix de boix,
Souvenirs lointains
Qu’évoquent soudain
Quatre heur’s du matin !

Commentaires

Laissez votre adresse email si vous souhaitez une réponse

Nom ou pseudo :


Adresse Email (facultatif) :


Anti-spam. Combien font operation



madoloti
Posté le 14 octobre 2019 à 19h31

Dommage !! Il n'y a pas la partition ??? mais les affiches du film et le scénario...
monland
Posté le 21 août 2018 à 11h40

Découverte personnelle. Je ne connaissais pas ce chant.