Partitions gratuites
This page in English

La partition « La guignolée »


Téléchargez la partition de La guignolée.
Plus connue au Québec qu'en France
Partition gratuite en PDF

La guignolée Partition gratuite

Paroles

Bonjour le maître et la maîtresse et tout le monde de la maison.
Pour le dernier jour de l'année, la Guignolée vous nous devez.
Si vous voulez rien nous donner, dites-nous lée,
On emmènera seulement la fille ainée.
On lui fera faire bonne chère, on lui fera chauffer les pieds.

Commentaires

Laissez votre adresse email si vous souhaitez une réponse

Nom ou pseudo :


Adresse Email (facultatif) :


Anti-spam. Combien font operation



moiaaaa!!!
Posté le 25 novembre 2017 à 15h57

il manque des parole.
Martial
Posté le 13 janvier 2015 à 16h14

Excusez-moi de revenir à la charge bien tardivement, je viens tout juste de prendre connaissance de votre courriel et de votre remarque, après plus d'un mois d'absence du Québec.

Je pensais que votre site était québécois ou canadien, et avait comme thème "le folklore du Québec". Le fait de passer tous les ans, au début de décembre, la Guignolée dans les maisons des villes et villages pour recueillir de l'argent existe toujours, et ce, pour venir en aide aux plus démunis, mais on ne la chante plus. Cependant on agite une clochette pour prévenir les gens. Autrefois on recueillait surtout des victuailles et on la chantait tel que notée dans la pièce jointe, la musique étant la même que sur la partition de votre site.

Ici le folklore est un élément de notre patrimoine qui a beaucoup évolué, et continue d'évoluer et qui change et se transforme au cours du temps parce qu'il était et continue de se transmettre oralement d'une génération à l'autre. Certains mots par exemple ont donné naissance jusqu'à 16 façons différentes de l'écrire. Peut-être qu'en France tout est stigmatisé sur papier et empêche ce phénomène.

Je vous fais parvenir , en pièce jointe, bien aimablement , une version extraite d'un recueil publié au XIXième siècle ici au pays et qui vous montre que ce n'est pas si inexact que vous le mentionnez. Je pourrais vous en faire parvenir beaucoup d'autres.

En vous remerciant de votre commentaire et aussi en vous souhaitant une bonne année 2015, et également , en vous faisant part de mon immense tristesse pour tout ce qui est arrivé en France la semaine dernière (Charlie-Hebdo), je demeure votre tout dévoué,
Bien cordialement du Québec français

Webmaster
Posté le 07 décembre 2014 à 17h08

Je suis au regret de vous dire que c'est inexact mais la faute est commune. Vous trouverez l'explication très facilement sur internet ou simplement en cherchant la définition de chère. J'ai même entendu une émission sur France Info, il n'y a pas si longtemps, sur ce point d'orthographe particulier.
Martial
Posté le 07 décembre 2014 à 16h14

Bonjour ,
C'est très bien de propager les chansons de notre folklore et en particulier "La Guignolée" qui était une belle tradition autrefois et qu'on essaie de perpétuer encore aujourd'hui sous des formes de collectes. Autrefois on donnait de la nourriture , mais très rarement de l'argent.
Mais je voudrais attirer votre attention sur le texte que vous publiez et en particulier dans le dernier système musical , deuxième et troisième mesure, la notation est fidèle à la chanson, mais les paroles ne le sont pas.
En parlant de la "fille ainée" vous dites "qu'on lui fera faire bonne chère".....c'est le mot chère qui ne fonctionne pas . Puisqu'il s'agit d'une cueillette de nourriture à distribuer par la suite aux pauvres, cette "fille ainée" on lui fera faire BONNE CHAIR", c'est-a-dire qu'on la fera bien manger. Le mot "chère" que vous écrivez est un qualificatif et ne peux être inclus dans votre phrase, car avec "BONNE", cela fait deux qualificatifs de suite. Alors Merci de rectifier si possible.


Vidéo

La guignolée, par François Pérusse, la mélodie est là...