Partitions gratuites

← Accueil du forum / Questions solfège et harmonie

Sujet - Perception d'une tonalité

Posté le 07 juin 2015 à 10h25 par


J-M
Bonjour,

J'ai une question qui me tracasse :
Si on prend un morceau de musqiue ecrit par exemple par Bach en en mib alors qu'à son époque le La était plus bas que 440hz, ce morceau serait entendu aujourdhui en Mi majeur par exemple... même problème avec un piano qui serait par exemple 1/2 ton plus bas que le La 440. D'où mon interrogation sur la percpetion d'une tonalité....
Par
le 07 juin 2015 à 10h36


Webmaster
Je dirais pour commencer que les choses se posent dans l'autre sens. Un morceau écrit en mib sonnera en mib alors que Bach l'entendait en Ré (ce qu'on appelle ré aujourd'hui). Oui, c'est très juste.

Je pense que la perception d'une tonalité, à l'inverse de ce qu'affirmait Rousseau est parfaitement relative et ne signifie pas grand. Un changement de tonalité peut nous marquer si la tonalité d'un morceau est très ancrée dans notre mémoire mais ça ne va pas plus loin. Rousseau pensait, lui, qu'à chaque tonalité était relié un caractère. C'est qu'il en a écrit des bêtises cet homme là. Je ne suis pas du tout d'accord. Des compositeurs comme Messiaen ont repris ce genre de choses à leur compte en poussant le résonnement encore plus loin, d'ailleurs.

Que se passe-t-il pour vous quand le piano (ou la guitare) est désaccordée d'un demi-ton ?
Par
le 07 juin 2015 à 10h25


J-M
Mon piano est désaccordé d'un demi ton. Il ne se passe rien pour moi mais je me suis mis dans l'esprit du compositeur qui a écrit dans une tonalite et qui avec un autre La de référence aurait peut être ecrit dans une autre tonalite... mais bon ca ne joue peut être au maxi que sur 1/2 ou 1 quart de ton donc c'est peut être chicaner de ma part...


Connectez-vous ou inscrivez-vous pour répondre à ce sujet.