Partitions gratuites

← Accueil du forum / Discussions musicales diverses

Sujet - Mes souvenirs de musique à la radio

Posté le 05 septembre 2015 à 10h10 par


lionel93
Si Marconi pouvait revenir aujourd’hui, il deviendrait vite fou de découvrir ce qu’est devenu son invention. Invention qui est en fait l’amélioration de plusieurs autres inventions qui font que toutes mises en application et améliorées ont donné naissance à la radio et plus tard la radiodiffusion. Nous ne sommes plus au temps du Poste à Galène.

Et heureusement que tous les réglages soient devenus numériques tellement il y a de stations. Les anciens postes à aiguille n’arrivent plus à se caller correctement sans que les ondes des stations se chevauchent. Pourrait-on imaginer aujourd’hui une station de radio sans musique ? C’est du domaine de l’impossible et cela deviendrait peut être un peu ennuyeux. Même, si à l’époque de nos grands-parents, ils attendaient tous avec impatience la diffusion de la Famille Duraton ou les sketches de la bande de Signé Furax.

La radio aujourd’hui, c’est avant tout, la musique. La musique et la pub pour certaines stations de radio et d’autres c’est la pub et la musique. Des stations se sont démarquées des autres par un choix musical en continu, ou encore pour un genre ou un style musicale, Nostalgie, Radio Latina.

D’autres stations se sont tournées volontairement vers le communautarisme soit par son contenu exclusivement francophone ou au contraire dans la langue d’une nationalité ou religieux.
Chante France
Radio Alfa
Beur FM
Radio Notre-Dame
Radio Vatican
Et encore bien d'autres, à vous de compléter la liste.

Toutes, sans exception laissent une très grande part de leurs programmes à la musique. Aujourd’hui, comme le chante si bien Julien Clerc, Partout la musique vient nous l’avons avec nous toute la journée et partout. Dans nos téléphones "intelligents", Smartphones, dans nos voitures avec les auto-radios et naturellement dans nos foyers. En premier le radioréveil qui a une heure bien précise que nous avons choisie, nous réveille en douceur ou au contraire nos sorts de nos cauchemars ou nous y fait enter.

La radio du salon et maintenant, il y a la radio dans les transports (RER). La musique est donc la matière première pour la radio et elle devient boulimique cette radio. Des personnes comme Jules César passent leurs journées à mettre le pouce en bas ou en haut pour autoriser ou pas une musique une chanson à passer sur les ondes. Et le passage est soit limité ou au contraire entre dans un cycle que l’on nomme – matraquage- et vous pouvez ainsi retrouver la même chanson sur plusieurs stations. Tant mieux pour Kendji Girac, mais cela a aussi le risque de nous faire des chanteurs Kleenex. C’est pour cela qu’il y a de plus en plus d’émissions pour trouver des interprètes.

Et vous, la radio, vous l’écoutez souvent ? Nombre d’heures par jour ? Ou alors vous avez décidé d’écouter que la musique que vous aimez sur votre baladeur des temps modernes votre Smartphone ?


Connectez-vous ou inscrivez-vous pour répondre à ce sujet.