Partitions gratuites

← Accueil du forum / Discussions musicales diverses

Sujet - Le dépôt légal

Posté le 15 avril 2017 à 11h41 par


lionel93
Une demande très particulière, sur un chant Royaliste m’a conduit pour cette recherche sur le site gallica,bnf.fr de la Bibliothèque Nationale Française. La BNF reçoit de la part de tous les éditeurs une copie des partitions de musiques éditée au titre du dépôt légal.

http://www.bnf.fr/fr/professionnels/depot_legal.html

Les éditeurs expédient dans une enveloppe un exemplaire unique d’une chanson et ils sont dispensés de mettre un timbre en passant par la poste.

A charge, ensuite aux archivistes de la BNF de travailler le document, pour pouvoir le conserver dans un était irréprochable et pour des siècles et des siècles. La numérisation du document, facilitera sa consultation aux fins d’étude. Mais pas question de se soustraire aux droits d’auteurs pour la Loi Française qui dit qu’un document tombe dans domaine public, 70 ans après la mort de ses ayants droits.

Par ayants-droits, il faut entendre l’auteur, le compositeur. Si un compositeur de 95 ans, signe une œuvre avec un jeunot de 18 ans, vous pouvez donc attendre très très longtemps avant de voir l’œuvre tombée dans le domaine public (et ce sera même vos petits enfants qui auront cette chance).

La BNF numérise un maximum de documents et propose le site internet GALLICA pour permettre aux particuliers et chercheurs de se documenter à distance.

L’adresse Web de la BNF est http://www.bnf.fr/fr/acc/x.accueil.html

Il faut passer un bon moment sur le site pour en comprendre un peu les arcanes tellement il fourmille d’informations et de liens pour parvenir à trouver ce que l’on recherche.

Sur la page d’accueil en haut à droite, il y a une case RECHERCHES. En écrivant UN seul mot, cela va lancer des requêtes dans plusieurs serveurs et une nouvelle page résumera ce qui a été trouvés avec des chiffres et des liens.

http://gallica.bnf.fr/

Dans le haut à gauche vous pouvez basculer de la BNF à GALLICA.

Comme pour le moteur de recherches de Google, si votre recherche n’est faite qu’avec un seul mot, vous obtiendrez une tonne d’informations en retour et ce sera humainement impossible à traiter.

DASSARY seul donne trop de réponses dans tous les serveurs interrogés.

DASSARY + OPERETTE donne encore beaucoup de résultat mais en moindre quantité.

DASSARY + OPERETTE + TOISON diminue encore les résultats possibles, mais c’est encore beaucoup, si une consultation devrait se faire en parcourant plus de 39 pages d’informations. Il faut donc affiner les résultats en étant plus précis dans ce que l’on cherche.

Vous pouvez être – sélectif – en déroulant dans le bandeau noir (DANS TOUT GALLICA) pour sélectionner par exemple (DANS LES ENREGISTREMENTS SONORES). Et avec André DASSARY vous aurez en visuel les disques et vous pourrez écouter des extraits : https://lc.cx/JPus

Il y aura des documents qui pourront être visualisés en ligne et d’autres documents qui eux ne seront consultables que sur place. Il faut donc bien vérifier le lieu de consultation, car depuis peu, la BNF a, après une très longue période de travaux de restauration, ouvert la BNF Richelieu Salle Labrouste qui est bien loin de la BNF François Mitterrand et il y a encore d’autres lieux d’archivage. Tous ne peuvent pas accueillir le public sans justifier d’un motif sérieux de recherches. Pas question d’aller dans une des BNF avec son appareil photo numérique dans l’espoir de se monter une partitothèque pour pas cher.

http://www.bnf.fr/fr/la_bnf/conditions_acces_tarifs/s.conditions_acces_bib_etude.html

La bibliothèque François Mitterrand peut se visiter sans pouvoir se promener dans toutes les parties des bâtiments, mais cela donne déjà une petite idée de notre patrimoine.


Connectez-vous ou inscrivez-vous pour répondre à ce sujet.