Accueil Blog Musique

← Retour à l'accueil du site
Rechercher un article
quels-comiques-ces-violonistes

Quels comiques ces violonistes !

Par Jean-Baptiste le 29 janvier 2018.



Les instruments du groupe de rock ou les pianistes ne sont pas les seuls à savoir faire les clowns sur scène. On trouve aussi de très bons instrumentistes à cordes, violonistes ou violoncellistes ayant l'âme d'un comique. Sauf exception (comme Coluche), ce sont des musiciens qui viennent du classique et qui ont une technique impeccable. Pourquoi sont-ils passés du côté de l'humour ? Est-ce pour ne pas avoir trouvé de boulot dans le classique ? Est-ce à cause de la trop grosse rigidité que l'on trouve dans le milieu classique ?

Salut Salon

On ne touche pas à la musique (ou presque pas), Les quatre saisons de Vivaldi, on ne parle pas mais tout est dans la gestuelle. Il s'agit d'une guerre d'ego entre violons et violoncelle, avec un piano pour arbitrer, mais qui se terminera bien. Toutes les positions y passent : instrument inversé, violoncelle porté, violon joué à deux, violon joué à trois... Les quatre filles de Salut Salon, toutes d'excellentes musiciennes ont d'autres sketchs et assurent tout un spectacle.




Pagagnini

Ce quatuor à cordes (sans alto) qui joue le canon de Pachelbel n'hésite pas, lui, à massacrer la musique comme ressort comique. C'est sympa de les voir faire les cons, de les voir se trémousser à droite, à gauche mais je trouve qu'il manquerait quelque chose au niveau musical s'il n'y avait pas une deuxième partie où la musique revient dans un style manouche, très sympa.




Kyan Khojandi & Navo

Au festival de Montreux, Navo nous raconte un rêve mais tout sera plus clair et plus beau en musique. Et pour faire la musique : un simple violon pour illustrer et bruiter l'histoire. C'est très sympa, drôle bien sûr et une sacrée performance pour le musicien qui est réglé à la seconde sur les lèvres du narrateur. Comme tout est trop facile, les nerfs du violoniste sont rapidement mis à rude épreuve.




Igudesman & Joo

Caleçon et queue de pie, il faut oser... I will survive pour violon et piano. Qu'est-ce qui pourrait mal se passe ? Ici, ce sont les modes de jeu pour cordes qui sont développés. Il se passe plein de choses pour modifier le son des instruments. Très intéressant.




Le quatuor

Le nom est assez clair, on sait ce qu'on va trouver. Mais que vont-ils jouer ? Et chanter ? Il s'agit d'un gros medley plein de bizarreries et d'enchaînements hasardeux. C'est très bien fait, très bien interprété, très bien chanté mais... pas forcément très drôle.




Bobby McFerrin

Bobby McFerrin est-il violoniste ? Oh non. D'ailleurs on le voit prendre un cours, ce n'est pas brillant. Par contre il est ici en compagnie d'un quatuor à cordes bourré de talent et les interactions sont incroyables. Il s'agit de la vidéo la plus musicale de cet échantillon.




Coluche

Un sketch mythique. J'adore la présence du quintet à clarinette, à titre personnel, mais l'intérêt du sketch tourne autour du violon 1/2 joué par Coluche avec... des gants de boxe. Même si je suis d'une génération qui n'a pas connu Michel Colucchi sur scène, j'ai eu l'occasion de voir des rediffusions des dizaines de fois. J'ai l'impression de connaître ce sketch (et d'autres) par coeur ou presque. « Vous n'avez qu'à apprendre avec des gants, vous verrez quand on les enlève, après ça va tout seul ! »






Réagissez à cet article

Nom ou pseudo :


Adresse Email (facultatif) :


Anti-spam. Combien font Opération



1. Posté le 29 janvier 2018 à 12h04 par lionel93


Au moins là on rigole et pour les musiciens certainement intermittent du spectacle, cela leur donne plus de - boulot -