Accueil Blog Musique

← Retour à l'accueil du site
Rechercher un article
notation-composer-version3-ncv3

Notation Composer, version 3

Tutoriel

Par Lionel le 18 mars 2019.



Notation Composer (NCv3) est un éditeur de partition qui est très complet et proposé par le site notation.com pour moins de 100 euros. Il rivalise avec d’autres éditeurs vendus beaucoup plus chers, même s’il n’est proposé pour l’instant qu’en trois langues, Allemand, Anglais et Espagnol. Pas en français pour l’instant.

Mais un Do reste un DO et une portée aussi, même si cela se dit Staff. La prise en main de l’éditeur est très simple. Il y a un très grand choix des feuilles de musique. Une seule portée ou plusieurs, en fonction de l’instrument ou du besoin. De la flute à une partition pour un orchestre. L’ajout des notes peut se faire comme pour les autres éditeurs, avec le clavier, la souris ou depuis un clavier maître externe via une connexion USB. Une version démo est disponible sur le site et permet déjà de le tester avant de l’adopter.

Ce qui est intéressant dans ce logiciel, c’est l’automaticité qui a été développée pour la transformation des fichiers Midi karaoké en partition simplifiées ou non. S’il est difficile, aujourd’hui, de trouver des partitions de musique pour des titres récents, il n’est pas vrai que cela soit le cas pour les fichiers Midi karaoké qui sont encore nombreux sur internet. Un fichier Midi c’est l’enregistrement en temps réel du jeu d’un musicien sur du matériel Midi. Un pianiste qui joue sur un synthétiseur, avec toute une orchestration, enclenche sur le clavier le séquenceur internet et à la fin de la chanson, tout y est. Mélodie, rythmique complète avec la batterie, la basse, les riffs de guitare et tout et tout.

Une séquence Midi karaoké (avec les paroles) est pratiquement au même prix qu’une partition commerciale (en lui ajoutant les frais de port). La différence, c’est que le succès actuel en Midi Kar, c’est réalisé dans le mois ou la chanson à du succès et la partition c’est six mois après et encore si l’éditeur se décide, pour ne pas dire un an après, voir jamais. Si, vous êtes un orchestre et que vous avez besoin dans votre programme d’inclure des chansons qui font l’actualité musicale, vous ne pouvez pas vous permettre d’attendre le messie.

Voici donc en capture d’écran comment il faut procéder pour arriver à la création d’une partition simplifiée. Tout d’abord il faut partir avec un fichier Midi karaoké de qualité et complet donc orchestré. Une fois le logiciel NCv3 ouvert, il faut charger le fichier Midi karaoké par le menu OPEN (ouvrir).

La plupart du temps, une fois toutes les portées / canaux affichés, une fenêtre propose d’afficher des canaux / portées supplémentaires. Il est recommandé dans le cas de la création qui nous occupe de refuser. Donc un clic sur le bouton CANCEL (ou non).

Image 1

Ensuite il faut choisir un format pour pouvoir d’une part mixer des pistes / portées entre elles et définir déjà le format désiré. Le format FAKEBOOK est tout désigné pour une partition dite –« simplifiée »-.

Image 2

Image 3

Image 4

Image 5

Il est indispensable d’avoir une analyse des accords contenus dans le fichier Midi karaoké. Pour cela il faut sélectionner TOUTES les portées/pistes/canaux, sauf la batterie et le logiciel par une analyse verticale des positions des notes réparties dans les différentes portées indiquera dans les mesures, le nom des accords en notation anglaise.

Image 6

Il est recommandé aussi de commencer à faire une mise en page. Un fichier Midi karaoké étant linéaire donc sans aller retour contient de nombreuses mesure au contraire d’une partition qui en possède beaucoup moins à l’aide de nombreux aller/retour et renvoies multiples. Mettre par exemple à 9 les dimensions permet d’obtenir dans le meilleur des cas une partition simplifiée sur trois feuillets.

Image 7

Image 8

Nous commençons déjà à voir un peu le résultat.

Image 9

Il peut arriver, que pour des raisons de tonalité, il soit affiché dans la même portée une clé de SOL et quelques mesures plus loin une clé de FA. Les notes seront donc dans ce cas une octave plus haute. Il suffit de double-cliquer sur la clé de FA pour obtenir un menu et remettre la clé de SOL sur toute la longueur de la portée unique.

Image 10

Il arrivera qu’en fonction de l’instrument choisi par le créateur du fichier Midi karaoké que les notes de la mélodie sur la portée, soit une octave trop haute. Cela peut poser un problème pour un lecteur. Dans ce cas, il est recommandé dans faire une transposition.

Image 11

12 demi-tons permettent de monter ou de descendre d’une octave. Mais il est possible de choisir le nombre de bémols ou de dièses désirés à la clé et de créer des partitions sans aucun accident en DO pourquoi pas. Tout est bien indiqué dans les fenêtres affichées.

Image 12

Il arrivera qu’un accord affiché ne correspond pas à ce que vous attendez.Exemple un Fb (Fa bémol) cette forme d’écriture n’est pas fausse, mais par préférence un E (Mi) serait plus intéressant. Dans ce cas, un double-clique sur le nom de l’accord, et on le change en E.

Image 13

Arrive enfin, la mise en page finale. Dans la fenêtre LAYOUT, il faut choisir TITTLE (Titre) pour ajouter le nom de la chanson dans le haut du premier feuillet.

Image 14

Un fichier Midi Karaoké de 200 mesures s’affichera sur trois feuillets et la partition dans son ensemble restera lisible. Il est possible ensuite de choisir le type d’imprimante pour sortir soit sur du papier ou mieux de choisir une imprimante virtuelle pour réaliser un fichier au format PDF avec PDF redirect V2 ou d’autres comme PDFcreator ou PDF24.

Si une partition simplifiée, ne convenait pas, ou si trois feuillets était encore de trop, il y a tous les outils pour pouvoir couper des mesures et ajouter tous les signes de renvois. Les aller/retour les segno, les Coda par exemple. Mais cet exercice demande une bonne dose de connaissance et d’observation pour trouver les parties similaires. Cela demandera également de réajuster les paroles sur deux ou trois lignes. Inconvénient, si jamais il y a des différences dans le nombre de syllabes dans le couplet ou le refrain, il faudra peut-être modifier également les notes dans la ligne de la mélodie en changeant les longueurs ou la hauteur des notes ou mettre des notes en couleur. Bref tout est possible avec cet éditeur. Mais à vouloir faire l’économie d’un feuillet, c’est peut être du temps qui sera consommé pour un résultat peut être moins agréable à vouloir tout condenser. C’est un choix.

Image 15

Image 16

Les polices de caractères sont à mon avis moins jolies que celles du logiciel Band in a Box et la réalisation d’une partition simplifiée sur BiaB est identique point de vue temps.

NCv3 aurait tendance à mettre de très nombreux accords par mesure, (un par note sur un 4/4) alors qu’un voir deux accords seraient suffisants.

L’analyse des accords est aujourd’hui plus fine que dans les versions antérieures à la V3 et le résultat se rapproche de ce que peut donner Band in a Box. Donc après c’est un chois d’utiliser BiaB ou NCv3 si l’on possède les deux.


Réagissez à cet article

Nom ou pseudo :


Adresse Email (facultatif) :


Anti-spam. Combien font Opération