Accueil Blog Musique

← Retour à l'accueil du site
Rechercher un article
les-reprises-qui-depassent-les-millions-de-vues-sur-youtube

Les reprises qui dépassent les millions de vues sur Youtube

Par Jean-Baptiste le 27 mai 2019.



C'est à peine croyable et le phénomène est nouveau, en tout cas il a démarré il y a quelques années seulement : aujourd'hui, avec un peu de talent et une bonne équipe technique, on peut vivre grassement de la reprise de chansons (cover) de variété, grâce à la YouTube Money. Ceci peut être assez obscur lorsque l'on ne s'y est jamais intéressé mais sur la plateforme vidéo mondiale N°1, un million de vues, c'est environ 1 000€. Et plus vous êtes connus, plus vous aurez droit aux publicités rémunératrices donc cela peut monter encore au delà.

Imaginez donc les gains pour une vidéo qui atteint les 200 Millions de vues ! Bien sûr, des droits d'auteur seront retirés de l'argent gagné, qu'il faudra répartir entre les différents membres de l'équipe mais tout de même ! On arrive à des chiffres faramineux !

Un joli minois, ça compte !

Un exemple ? Voici celui de J.Fla, une coréenne dotée d'un talent certain même si je ne crierai pas au génie. C'est elle qui m'a donné envie d'écrire cet article. J'ai eu du mal à y croire quand j'ai vu les chiffres de vues de la chanson Shape of you : 223 M !!! De quoi s'acheter un appartement de taille moyenne.



Je me suis dit un instant que ces chiffres devaient approcher ceux de la chanson originale. C'est là que je me suis senti vieux, soudainement. La chanson originale dépasse les 4 milliards de vues !!!!! On est sur une toute autre planète. J'imagine que l'on a là un record. Alors j'ai fait des petits calculs en me basant sur quelques chansons de la chanteuse précédente et ça se vérifie : plus une chanson originale a de vues, plus la reprise en aura. En conséquence, les spécialistes des reprises se dirigent directement vers les chansons les plus connues. Pas folle la guêpe !

Une bande de potes et...

C'est parfois avec quelques amis et deux micros que l'on réalise les plus jolies choses. Connaissez-vous Kurt Schneider ? C'est un phénomène assez particulier. Il réunit des amis, chante ou joue occasionnellement. Il réalise des vidéos qui totalisent des milliards de vues à lui tout seul. Voici pour exemple You're gonna miss me when I'm gone.



Mais Kurt s'inscrit dans la longévité. Il s'est fait connaître dès la fin la décénnie 2000 avec des montages audio et vidéo époustouflants comme celui-ci, avec son ami Sam Tsui :



Il faut bien rembourser la matériel

Et c'est vrai que parfois il y en a pour cher de micros et de caméras. Si certains se contentent d'un plan fixe, comme on l'a vu plus haut, il y a aussi parfois un véritable travail de montage. C'est le cas pour Julia Westlin et son équipe qui réalisent un réel travail vidéo.



Il faut se distinguer

Une jolie voix, c'est bien mais il faut sortir du lot pour espérer être partagé sur les réseaux sociaux, car on est bien d'accord, tout est là. C'est le bouche à oreille, donc les réseaux sociaux qui font que ces vidéos sont partagées, vues et revues. Le groupe Walk off the Earth, d'incroyables musiciens qui tournent beaucoup en concert, qui chantent d'ailleurs de nombreuses chansons originales, sortent régulièrement sur Youtube des reprises pleines de couleurs où ils montrent leur talent de poly-instrumentistes, utilisent des jouets, s'amusent et jouent la comédie. Voici Hey ya ! que j'avais moi-même partagé sur ma page Facebook il y a un an ou deux. Du grand spectacle !




Réagissez à cet article

Nom ou pseudo :


Adresse Email (facultatif) :


Anti-spam. Combien font Opération



1. Posté le 28 mai 2019 à 08h34 par lionel93


Bonjour

Bravo pour les performances mais rien ne vaut l'original.
Si les créateurs de – cover – devaient payer des droits, je pense qu’il y en aurait moins sur la toile et la rémunération des véritables auteurs n’en serait que mieux.
Jouer une chanson sur scène en public oblige à faire une déclaration et payer une rétribution et sur Youtube, il y aurait une exception ? Mais cela vient de changer. Tant mieux, il était temps.