Accueil Blog Musique

← Retour à l'accueil du site
Rechercher un article
les-pianistes-les-plus-sexy

Les pianistes les plus sexy

Par Jean-Baptiste le 22 février 2018.



À quelle catégorie appartenez-vous ? 1) Vous êtes devant votre ordinateur et vous trouvez le temps long et vous cliquez sur tout ce qui bouge sans chercher spécialement à vous instruire. 2) Vous avez été choqué par un titre aussi putaclic et sexiste sur mon site.

Si vous appartenez à la première catégorie, pas de jugement ; je pense que ça nous arrive à tous de glander devant l'ordi et de cliquer sur des conneries : sites spécialisés dans le clic à bas coût, Facebook ou publicité. Seulement, je m'excuse mais vous allez être déçu. Pas de pianiste en bikini ici. Si vous êtes intéressé par ce genre de choses, deux clics sur Youtube vous donneront entière satisfaction. Je vous propose tout de même de parcourir le paragraphe suivant.

Si vous appartenez à la deuxième catégorie, je ne peux que vous donner raison. Un tel titre est à lui tout seul, hors contenu, honteusement sexiste ! J'ai pu lire des choses à vomir sur des pianistes comme la russe Khatia Buniatishvili ou la chinoise Yuja Wang, qui possèdent un talent remarquable, qui sont de belles femmes et qui ont choisi de s'habiller... et bien tout est là ! Comment peut-on dire ? Sexy ? Non, messieurs, ce sont des pianistes, elles sont là pour jouer du piano. Elles ont choisi de s'habiller... comme elles en avaient envie, comme les femmes de leur âge, d'ailleurs, ni plus ni moins. Un point c'est tout. Et de lire à droite à gauche qu'elles pervertissent l'esprit de la musique, qu'elles sont les pin-up de la musique classique, qu'on ne parlerait pas d'elles si elles n'étaient pas habillées de manière affriolante. Et si on pensait un peu à autre chose, non ? Ce ne serait pas plus facile ? Je pense que ça nous calmerait un peu l'esprit, pour laisser davantage de place à la musique.

Pour aller plus loin

Musicienne classique, tenue correcte exigée
Peut-on laisser les musiciennes s'habiller comme elles veulent ?

Mais vous trouverez finalement assez peu d'articles allant dans mon sens mais beaucoup plus de : « La bombe russe », « Les nouvelles pin-ups du classique » (titres fictifs) et autres horreurs que l'on n'oserait jamais écrire à propos d'un homme.


Réagissez à cet article

Nom ou pseudo :


Adresse Email (facultatif) :


Anti-spam. Combien font Opération



8. Posté le 20 mars 2018 à 13h31 par lionel93


Pas mal ...pour ne plus être timide en public.


7. Posté le 01 mars 2018 à 09h26 par Michmich


Et pourquoi pas penser qu’elles voulaient s’habiller sexy qu’est ce que ça change??? Ça les rend belles et modernes et la musique en est d’autant plus belles à voir

6. Posté le 27 février 2018 à 22h15 par Jean-Baptiste


Je précise pour nos amis non-québécois (il y en a) que les "boules" signifient en l’occurrence les seins, dans la bouche de grenouille. Et merci pour ce commentaire sexiste qui appuie mon propos. Il y a peut-être un second degré mais je n'en suis pas sûr...

5. Posté le 25 février 2018 à 22h50 par grenouille


Très drôle! Ahhhhhhhhhhhh!
Je dois dire que je m'interroge sur le choix de certaines tenues...que dire du maestro qui a ses boules dans la face toute la soirée? lol
Ridicule, c'est mon avis ....et relollll
En tout cas, ça peut peut-être rallier du monde à la musique classique! AHHHHHHHHHH! MDR

4. Posté le 25 février 2018 à 01h01 par Jj10


Bonjour
Trop de sexi dans ce siècle : les pub films concerts dans des tenues avec un minimum de tissu ......
Pensons tous aux regards des enfants . ados qui sont complexes devant ces corps denudes à la plastique irréprochable
Le débat n ait pas sur le sexisme mais sur un retour de l etre humain objet mis en vitrine par un courant de "sexi"

3. Posté le 22 février 2018 à 19h01 par lionel93


Bonjour

Un mot de plus dans mon répertoire PUTACLIC. https://fr.wiktionary.org/wiki/putaclic

2. Posté le 22 février 2018 à 15h38 par Jean-Baptiste


C'est à dire juger avec nos oreilles. Tout à fait d'accord.

1. Posté le 22 février 2018 à 15h12 par Narduccio


Merci de combattre le sexisme. On devrait juger ces artistes d'abord sur leur talent (et le travail que cela suppose)