Accueil Blog Musique

← Retour à l'accueil du site
Rechercher un article
les-partitions-dans-les-chorales

Les partitions dans les chorales

Les problèmes avec les partitions en milieu choral

Par Bernard Dumas le 21 mars 2014.



Il faut comprendre que souvent le cumul de difficultés se finalise par un long et pénible apprentissage des chants. On rencontre trop souvent ceci :


1. Partitions écrites trop petit et de format trop petit.

2. Partitions avec 1 ligne centrale de paroles et 2 portées à 2 voix chacune

3. Partitions mal imprimées en gris clair avec des manques par endroit.

4. Partitions avec paroles mal écrites, trop petites ou "à la main" ou mal placées sous les notes.

5. Partitions rébus ou labyrinthe : avec des renvois difficiles à saisir : on cherche les mesures concernées.

6. Partitions en langues étrangères en version originale, véritable obstacle à la lecture rapide.

Chaque instant de réflexion sur la prononciation est au détriment de l’exécution et contribue encore à plonger le nez dans la partition. (…et le chef de chœur de se plaindre qu’on ne le regarde pas). Il est donc nécessaire, voire indispensable de « phonétiser » le plus simplement possible ces textes, en ne gardant que la consonance essentielle. Ne nous sentons pas culpabilisés par nos prononciations : Il suffit pour cela d’écouter les chorales étrangères pour s’en dédouaner… !

Exemple tout simple : « que » en français, « qué » en espagnol, « quoué » en italien ou en latin. Vous passez d’un chant à l’autre, et je vous certifie ceci : « que » n’est jamais bien prononcé.

Quand on additionne tout ceci, les choristes ont le nez dans la partition et sont constamment à déchiffrer les hiéroglyphes et ne peuvent plus avoir l'aisance du phrasé. Surtout quand on prend de l'âge, avec la vue qui baisse, la mémoire qui est moins vive, l’ouïe qui décroît... etc.

J'ai été chef de chœur de 35 à 44 ans et ce sont les choristes disons "âgés" (près de 50 ans et plus) qui m'ont fait ce genre de réflexion. À 44 ans je fus contraint d’agrandir mes partitions et de prendre des lunettes. Mais les lunettes ne remplacent pas la vue antérieure C'est pourquoi aujourd'hui j'essaie de travailler dans ce sens car pour moi, c'est le fond même des grosses difficultés des chorales.


Réagissez à cet article

Nom ou pseudo :


Adresse Email (facultatif) :


Anti-spam. Combien font Opération



1. Posté le 26 mars 2015 à 11h13 par kikinad


Merci pour cet article