Accueil Blog Musique

← Retour à l'accueil du site
Rechercher un article
les-differentes-interpretations-de-bella-ciao

Les différentes interprétations de Bella Ciao

Par Jean-Baptiste le 28 mai 2018.



La chanson Bella Ciao est un chant révolutionnaire italien célèbre bien au delà des frontières italiennes pour plusieurs raisons ; musicalement, c'est une chanson très agréable, pleine d'entrain, même si elle n'a jamais eu de rôle révolutionnaire en France ; en tant que chanson, son symbole a été repris de nombreuses fois sous diverses formes (manifestations, manifestes, site web...) ; la chanson elle-même a été reprise par de nombreux artistes français, jusqu'à très récemment ; enfin, on trouve cette chanson en très bonne place dans la série espagnole Casa de Papel (2017).

Voyons ensemble les plus remarquables (au sens premier du terme, sans notion de qualité) des interprétations de Bella Ciao, des plus anciennes, aux plus récentes.

L'original

Non, c'est une chanson traditionnelle (ou populaire comme on dit beaucoup en Italie), il n'y a donc pas de version originale comme pour une chanson moderne mais la version proposée ci-dessous fait référence au delà des Alpes. Contrebasse, guitare, quelques éléments de batterie pour l'accompagnement et trois voix d'hommes très écrites pour la partie chantée.




La casa de papel

Cette série espagnole et non italienne a remis cette chanson au goût du jour mais son interprétation n'apporte rien du tout au niveau musical. C'est souvent le problème avec les acteurs qui chantent ; par définition, ils ne sont pas chanteurs. La voix n'a aucune force, aucune présence. Cette interprétation ne restera pas célèbre mais elle aura permis à la chanson de franchir les frontières et d'être connue d'un autre public.




Yves Montand

Comme pour Le chant des partisans, la version d'Yves Montand sert de référence à toute une génération. Au niveau instrumentation, rien que du minimaliste : contrebasse, guitare et instrument à anche battante libre (de la famille de l'accordéon) qui ne fait jamais plus de deux notes simultanées. Une version essentielle, pour les Français.




Manu Chao

L'artiste compositeur d'origine espagnole ne pouvait que reprendre Bella Ciao, qui rentre tellement dans ses sujets de prédilection. Par contre, il a opéré deux changements majeurs : il l'a traduite en espagnol et a abaissé fortement le tempo, pour la rapprocher du reggae. Je n'ai pas de critique à formuler contre cela ; ça ne me choque pas du tout. La voix est très soignée, étonnamment.




Goran Bregovic

Peut-être la plus soignée des versions de cette page, cette version en public de Goran Bregovic a pris le ton très "Europe centrale" du compositeur bosniaque avec de nombreux cuivres, des variations de tempos importantes et un esprit incroyablement vivant.




Maître Gims

La vidéo n'est apparemment pas encore disponible sur Youtube mais je ne pouvais pas l'éviter ici. Il semblerait que le chanteur à succès Maître Gims ait provoqué une polémique en reprenant cette chanson. Si j'ai bien compris, il est accusé de pervertir cette chanson en la faisant passer de révolutionnaire à pompe à fric. Bon. Peut-être. Le fait est que maintenant (je vous laisse regarder sur Youtube) beaucoup reprennent cette chanson en pensant faire une reprise de Maître Gims. J'ai aussi beaucoup lu que Maître Gims avait repris le thème de La Casa de Papel. Il va falloir remettre les pendules à l'heure !






Réagissez à cet article

Nom ou pseudo :


Adresse Email (facultatif) :


Anti-spam. Combien font Opération



1. Posté le 30 mai 2018 à 12h04 par Liline81


à noter que Thomas Fersen a également fait une reprise en 1995 dans son album "les ronds de carotte"