Accueil Blog Musique

← Retour à l'accueil du site
Rechercher un article
les-chants-de-noel-c-est-pour-les-chretiens

Les chants de Noël, c'est pour les chrétiens

Par Jean-Baptiste le 25 septembre 2017.



Les crèches sont une atteinte à la laïcité pour certains, qui disent se sentir agressés visuellement par leur présence (que dire alors des panneaux publicitaires...). Est-ce la même chose pour les chants de Noël. Quand je parle de chants de Noël, je parle chants religieux, pas de Vive le vent ni Petit papa Noël mais plutôt de de Il est né le divin Enfant, Les anges dans nos campagnes et tant d'autres. Qu'est-ce qui pourrait déranger ? Eh bien sans doute la même chose que dans la crèche, la présence du petit Jésus. J'aimerais vous donner mon avis sur cette question.

Les compositeurs de chants religieux

En introduction, pourquoi des compositeurs ont-ils écrit des chants religieux ? Pourquoi Bach a-t-il écrit une cantate par semaine ou presque pendant toute une période ? Pourquoi Mozart a-t-il cessé d'écrire des symphonies pour composer des messes, sonates religieuses et un requiem ? Parce qu'ils étaient touchés par la grâce, parce qu'ils voulaient s'adresser à leur Seigneur par la musique ? Pipeau !!! Ces gens-là avaient un travail, qui consistait à composer de la musique pour leur employeur, un religieux. Les sentiments chrétiens n'avaient rien à voir là-dedans. Je vous rappelle d'ailleurs que Bach protestant, a accepté sans difficulté d'écrire une messe catholique. Ils avaient besoin de nourrir leur famille, point final. C'est d'ailleurs intéressant de noter que les compositeurs choisis ont tous deux été extrêmement prolixe tout en connaissant des difficultés financières.

Quel est le rapport avec la choucroute ?

Vous priveriez-vous d'écouter une composition de Mozart par peur d'y croiser un "De profundis" ? Sautez-vous les passages chantés des cantates de Bach pour arriver directement aux variations pour orgue ? Non, ça n'a aucun sens. On prend le tout et on admire le génie de ces créateurs. Réciter le credo à la messe et l'entendre en concert sont deux choses bien différentes. Il en est de même avec les chants de Noël.

Et la culture ?

Il existe de merveilleux chants religieux, majoritairement traditionnels, qui font partie intégrante de la culture. Je ne dis pas "notre culture" car lorsque l'on aime la musique, on ne privera pas non plus de ce que la religion a produit en matière de musique (et d'art en général), sous prétexte que l'on ne partage pas exactement le même message.

Voici un recueil de phrases entendues, que vous avez du croiser également, sous une forme ou sous une autre :

« Une exposition Renaissance ? si c'est pour y croiser des Vierges et des Saints, non merci ! »
« Entrer dans une église ? Pourquoi faire, je suis athée. »
« Entrer dans une mosquée ? Pourquoi faire, je suis chrétien. »
« Visiter la cathédrale ? Certainement pas, je suis musulman. »
« Un concert de chants de Noël anglais ? Non, moi je parle français, monsieur ! »

Tous ces exemples n'ont rien à voir avec la religion en tant que telle mais avec un cruel manque d'ouverture !


Réagissez à cet article

Nom ou pseudo :


Adresse Email (facultatif) :


Anti-spam. Combien font Opération



6. Posté le 09 octobre 2017 à 14h19 par cunegonde


Intéressant, comme toujours, votre article Jean-Baptiste.
Tout est dit, à travers les commentaires précédents. Je rajoute Au juste que, sans parler de "fraternité" (mot sans doute classé en vocabulaire religieux, le manque de tolérance et de respect d'autrui, privent du plaisir d'écouter de sublimes compositions, de beaux airs et des textes choisis, car catalogués "religieux".
Mamilena38 : vous relatez une situation qui se présente à moi chaque année ! mes réponses sont semblables aux vôtres. Je profite de ces quelques lignes pour vous remercier des titres donnés. Je n'avais pas pensé aux mille colombes ni au titre de FUGAIN. De mon côté je commence toujours par "NOEL c'est l'amour, vient chanter....." ça passe !

5. Posté le 08 octobre 2017 à 19h08 par clochette


je pense que l'on est en train de gacher tout ce qui est beau et pur, par contre les mauvaises paroles dites grossières sont de bon aloi. et c'est dommage car on peut écouter des chants chrétiens sans être chrétien, je suis évangélique et j'ai un groupe
de chants. qui n'est pas chrétiens et nous allons chanter dans les maison de retraite avec les chants ( il est né le divin enfant ,la marche des anges douce nuit .....d'accord avec vous jojoj,souris blanche

4. Posté le 30 septembre 2017 à 11h04 par SOURIS BLANCHE


Complètement d'accord avec vous Dominique, d'autant plus que je suis chrétienne (Eglise Evangélique).

Leur "Noel" commercial avec des vitrines à vous faire vomir et leur "Père Noël imaginaire va-t-il remplacer le Dieu vivant et vrai ? Sûrement pas.

3. Posté le 29 septembre 2017 à 18h58 par jojo


Et oui, Noël laïque... ça me parait pas très tolérant tout ça... on peut aussi fêter le 14 juillet avec interdiction de sortir un drapeau français... ou la Fête de l'huma sans parler de politique... on va y arriver vous verrez...

2. Posté le 25 septembre 2017 à 16h08 par Jean-Baptiste


C'est complètement aberrant. Il faut supprimer nos magnifiques chants traditionnels parce qu'il est question du petit Jésus. Pfff... Vous pouvez leur faire lire cet article.

La laïcité, ce n'est pas le refus de la culture chrétienne, musulmane ou autre, c'est simplement ne pas emmerder l'autre avec ses convictions. Une crèche ou un chant de Noël, ça fait passer le message que... eh bien que c'est Noël, c'est tout !

1. Posté le 25 septembre 2017 à 11h42 par mamilena38


Bonjour,
je suis d'accord avec vous, le répertoire dit "musique sacrée" contient de très belles oeuvres agréables à travailler dans les chorales, même si on n'a aucune affinité religieuse.
J'anime un petit groupe qui chante dans les maisons de retraite et on m'a demandé d'animer une après-midi "chants de Noël" avec des chants profanes seulement, laïcité oblige, puisque c'est un établissement public. J'ai fait remarquer aux animatrices que les résidents, croyants ou non, risquent de nous demander les Noëls de leur enfance, c'est-à-dire "Il est né le divin enfant", "douce nuit", etc....Nous aurons le droit de les chanter s'ils sont réclamés, mais pas de les mettre officiellement au programme.
Si cela peut donner des idées à d'autres, j'ai donc choisi :
Les cloches du hameau, Petit garçon (Greame Allwright,), Mille colombes, Noël blanc, Le petit renne au nez rouge, Petit papa Noël, Vive le vent, Mon beau sapin, Tout va changer (Fugain), Chanson pour les enfants l'hiver (Prévert Kosma)
Bonne journée