Accueil Blog Musique

← Retour à l'accueil du site
Rechercher un article
les-6-erreurs-des-chercheurs-de-partitions

Les 6 erreurs des chercheurs de partitions

Par Jean-Baptiste le 02 février 2015.



Chercher une ou des partitions sur internet n'est peut-être pas, a priori, une activité qui demande des connaissances gigantesques et des techniques particulières et pourtant, il y a six erreurs qui, si vous les évitez, vous feront gagner beaucoup de temps et vous permettront d'accéder aux documents que vous cherchez, là où vous auriez pu laisser tomber en d'autres circonstances. Ces erreurs sont commises beaucoup plus souvent qu'on peut le penser. Faites-vous, vous-même, ces six erreurs ?

1. Oublier le mot "partition" dans le moteur de recherche

Cela a l'air évident dit comme cela : Si vous cherchez une partition, il ne faut pas oublier le mot "partition" dans votre requête Google ou sur n'importe quel autre moteur de recherche. Si vous vous contentez du nom de la chanson, vous allez tomber sur des centaines de sites de paroles qui se copient tous les uns les autres et qui ne proposeront pas ce que vous cherchez. Je rajoute que si vous cherchez des partitions uniquement gratuites, il vous faudra rajouter l'expression "partition gratuite" à la suite du titre recherché.

2. Ne jurer que par Google

Google est le moteur de recherche N°1, il est tout à fait excellent et je ne vous propose pas d'aller voir les autres moteurs de recherche car, soit ils ne sont pas exhaustifs, soit ils utilisent la technologie de Google (c'est le cas de Yahoo et de Bing), ce qui revient au même. Non. Ce que je vous propose, c'est de ne pas vous fier QUE aux moteurs de recherche. Des sites de partitions intéressants et bien foutus, il y en a quelques uns. Mettez-les dans vos favoris et allez chercher là avant d'avoir le réflexe Google.

3. Détourner le regard de ce qui n'est pas gratuit

Vous préférez ce qui est gratuit. Oui, il n'y a rien de mal à ça, je ne juge pas mais n'en rester qu'à ce qui est gratuit, c'est se passer volontairement d'un nombre gigantesque de documents de qualité délivrés par des professionnels. Honnêtement, quelle somme demandent les plateformes de vente de partitions en ligne ? Quelques euros... Souvent entre 1,5 et 3 euros. Et Ebay pour les partitions anciennes et les recueils d'occasion ? Et Delcampe ? On y trouve des choses fabuleuses à partir d'un euro. Si vous êtes un gros consommateur de musique, vous ne pourrez pas tout acheter, c'est entendu, mais je vous encourage vivement à ne pas fermer la porte des boutiques uniquement parce qu'il va falloir sortir le porte-monnaie.

4. Cliquer sur le premier site proposé

Même si vous n'oubliez pas le mot "partition" dans votre requête, je vous rappelle de faire attention à certains sites (à la limite de la malhonnêteté) qui ont choisi d'appeler "partition", leurs paroles de chansons affublées de quelques accords. Or, vous en conviendrez, ceci n'est pas du tout, du tout la même chose et ne demande pas du tout, du tout, le même travail. Repérez ces sites qui n'ont pas grand chose à proposer. Ne cliquez pas dessus, vous gagnerez du temps.

5. Ne pas être assez précis

Vous cherchez la partition ou même le texte ou un enregistrement de Petit Pierre ? Tapez donc "Petit Pierre" dans un moteur de recherche pour voir. Résultat ? Des milliers de sites mais il faut aller très loin avant de trouver quoi que ce soit en rapport avec la musique. Premièrement, le texte entre guillemets ne fera pas de mal, il indiquera au moteur de recherche que vous ne souhaitez pas que ces deux mots soient séparés dans la recherche. Deuxièmement, si vous souhaitez des paroles, rajoutez le mot "paroles", si vous souhaitez une vidéo ou un enregistrement, allez directement dans Youtube ou autres plateformes et si vous souhaitez une partition, je vous renvoie au N°1 de cet article. "Petit Pierre" n'était qu'un exemple. De nombreuses requêtes très vagues vous mèneront à de nombreux résultats. Rajoutez alors le nom de l'interprète ou le compositeur.

6. Être trop précis

À l'inverse, rajouter trop d'éléments peut jouer en votre défaveur. Deux exemples : 1) Vous souhaitez une partition précise pour clarinette. Oubliez le mot "clarinette", tout du moins pour votre première recherche. Si la partition existe, c'est déjà formidable. Prenez ce que vous trouvez. Ce sera peut-être pour trompette ou saxophone en Sib, ce qui sera parfaitement jouable à la clarinette. Ce sera peut-être une partition de chant qu'il faudra adapter. 2) Vous rentrez une requête du type « "nom précis de la chanson" "nom de l'auteur" "nom du compositeur" partition ». Vous en demandez beaucoup. Vous vous passerez de tous les résultats qui comportent une petite erreur ou une petite imprécision (comme l'indication de la première lettre du prénom au lieu du prénom complet) et vous n'aurez pas accès aux documents qui ont choisi d'indiquer l'interprète principal et non auteurs et compositeurs.

En résumé, indiquez toujours ce que vous cherchez, si vous cherchez une partition, il faut le dire. Google est votre ami mais ne lui accordez pas un crédit trop important. Il connaît la taille des sites et leur fréquentation mais ne peut pas juger à votre place de la qualité du matériel proposé. Utilisez les favoris, ne vous contentez pas des premiers résultats proposés, faites le tri...


Réagissez à cet article

Nom ou pseudo :


Adresse Email (facultatif) :


Anti-spam. Combien font Opération



17. Posté le 21 février 2017 à 17h01 par costafranco


C'est tout à fait vrai!

16. Posté le 01 mars 2015 à 08h10 par bouvier jeannette


Bon article mais incomplet. Donnez des noms de sites valables pour rechercher des partitions de musique en general. merci.jb

15. Posté le 28 février 2015 à 16h42 par terre et mer


Merci pour ces bons conseils. Votre site de partitions est déjà bien complet.

14. Posté le 12 février 2015 à 16h44 par Michael


Merci Mr Voinet pour ces excellents conseils.

13. Posté le 09 février 2015 à 16h12 par Yam910


Ce sont effectivement de bons conseils. Merci

12. Posté le 07 février 2015 à 15h24 par Edythmo


Quand je vous dis que je ne suis pas très douée !!!!!!!!!!!!!!

Je les ai toutes faites ces erreurs au début. Mais on apprend très vite si l'on veut pas se retrouver avec tout et n'importe quoi. Dans mes favoris, ma liste de sites est joliment longue !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Priceminister propose aussi des partitions intéressantes, de très anciennes au plus récentes ainsi que Scorser et bien d'autre. De surcroît, Lionel m'a donné pas mal de tuyaux. Il en connait un rayon là dessus. Quant aux sites qui proposent des paroles avec 3 accords en appelant ça partitions ou tablatures, il y a de quoi se poser des questions.

Maintenant, je préfère les partitions en mode électronique parce que version papier, je ne sais plus où les mettre, mais bien sûr il n'y a pas le vécu de la partition transmis par le papier jaunit par le temps, les annotations des anciens.

En rangeant les partitions de l'harmonie, j'en ai retrouvées écrites à l'encre violette et à la plume dont les titres sont en plein et délié. C'est vraiment très fort et chargé d'émotion.

11. Posté le 08 février 2015 à 13h08 par Ad Libitom


Excellent post, utile pour tous. La recherche bien ciblée (mais pas trop!) s'apprend vite.
Ad Libitom est une librairie musicale. Nous sommes souvent à la recherche de partitions pour des clients (dont la demande peut être imprécise sur le titre ou l'auteur) et quand nous ne trouvons pas dans nos propres sources, les moteurs de recherche sont efficaces.

10. Posté le 07 février 2015 à 22h19 par mi la si7eme


Article interessant plus particulièrement pour moi qui débute sur internet
MERCI

9. Posté le 07 février 2015 à 17h02 par renao


Tout est dit dans ce recueil de bons conseils. Merci.

8. Posté le 07 février 2015 à 16h32 par Jean-Baptiste


@lionel93 Le "+" entre les expressions n'est pas utile. Le moteur de recherche les ajoute par défaut.

7. Posté le 07 février 2015 à 16h28 par meli-melo


Je reconnais que je suis bien du genre à m'arrêter aux deux premiers résultats de Google, enfin quand je trouve ce que je veux, une recette par exemple, mais je suis bien consciente que les suivants sont peut-être aussi très bien. Pour les partitions, je suis d'accord, il y a des sites qui ne proposent rien du tout à part de la pub et surtout pas des partitions, à éviter. Si on les connaît, on passe au résultat suivant, on gagne du temps.
Merci pour l'article et pour les autres, que je lis régulièrement avec grand plaisir.

6. Posté le 04 février 2015 à 08h31 par lionel93


Aujourd'hui avec la dématérialisation toutes les partitions peuvent se trouver avec X formats. Une partition peut se photographier avec un appareil photo numérique (APN). Vu la taille d'une photo, la compression devient une nécessité et les Zip Rar 7zip peuvent contenir LA partition voir un recueil.
De nombreux musiciens (amateurs ou pas) s'amusent à encoder ou transcrire ou jouer des partitions (et des chansons) et vous pouvez trouver ce que vous cherchez dans des formats - exotiques - MXL - MID - KAR ou les formats des éditeurs de partitions NOT ou ENC ou MGU pour Band in a Box par exemple ou NWC pour Note Worthy Composer. Les forums des utilisateurs de ces logiciels sont donc intéressants. MuseScore et Wikifonia c'est des milliers de titres.
Souvent ces formats -exotiques- contiennent plus d'informations musicales que n'en contient une partition commerciale. Vous pouvez avoir toute une orchestration pour une partition commerciale qui elle n'aurait que la ligne de mélodie + paroles + accords. La même chose sous la forme imprimée (conducteur) cela tournerait autour des 100 euros. Voir les éditions BESSON spécialisées en partition d'harmonie et de grosses formations.

5. Posté le 04 février 2015 à 08h07 par lionel93


Et puis il y a le en dehors d'internet. Les beaux jours vont bien finir par revenir et il sera temps de faire les brocantes et de pouvoir acheter des lots de partitions. Fuyez les Pro de la brocante qui veulent vous vendre des partitions retro à 2 euros pièce. Préférez le particulier qui vend tout un lot de partitions trouvé dans son grenier ou ayant appartenu à son grand-père et qui cherche à s'en débarrasser. Vous en aurez plus et pour moins cher.

4. Posté le 04 février 2015 à 08h03 par lionel93


Il ne faut pas oublier les images. Rien que par le moteur de recherches spécialisé Google IMAGES avec une simple requête avec le titre entre guillemets vous aurez déjà une idée des - couvertures - proposées. En passant ensuite le pointeur de la souris sur les vignettes, vous saurez tout de suite en le lisant en bas à gauche de votre navigateur chez qui vous allez arriver si vous double-cliquez.
Il faut aussi penser qu'internet c'est surtout dominé par la langue anglaise alors utiliser le mot partition en anglais entre guillemets aussi "sheet-music".
Si vous cherchez une chanson étrangère avec un titre espagnol ou allemand ou hollandais utiliser le mot partition dans la langue du titre "noten" "partitura" "muzikale score" etc
Vous pouvez aussi ajouter l'extension du format de votre partition les format JPG ou PDF

exemple d'une recherche "ich liebe dich" + noten + pdf

3. Posté le 02 février 2015 à 22h45 par doudou6


C'est noté !

2. Posté le 02 février 2015 à 21h17 par paleo


J'aime bien les partitions d'occasion et j'en achète de temps en temps par lots mais je ne savais pas tout. Merci pour les trucs.

1. Posté le 02 février 2015 à 18h37 par papycacou


De très bons conseils qui fonctionnent bien. Merci