Accueil Blog Musique
← Retour à l'accueil du site
Rechercher un article
la-musique-avec-les-nouvelles-tablettes-numeriques

La musique avec les nouvelles tablettes numériques

La M.A.O sur les nouveaux supports numériques

Par Lionel le 10 septembre 2014.



La Musique Assistée par Ordinateur (MAO) existe depuis les premiers ordinateurs. Avec le langage BASIC les trackers se programmaient avec des chiffres et des lettres.

Apple vs PC

Avec l’évolution des ordinateurs, très vite deux Mondes sont nés. Celui d’Apple et celui des PC. Les Operating-systems (O-S) de ces deux matériels étant totalement différents les logiciels de MAO étaient programmés différemment pour donner de toute façon le même aspect et les mêmes résultats. Une note sur une portée, c’est toujours une note sur une portée. Windows pour les PC offrait des Kits (SDK) aux développeurs indépendants pour se lancer dans un business effréné pour créer des logiciels de MAO tous plus ou moins usine à gaz. Dans cette guerre un peu fratricide pas mal y ont laissé des plumes et d’autres y ont gagné leur image de marque. Ce qui n’était qu’une toute petite application musicale avec l’ATARI comme CUBASIS est devenu aujourd’hui CUBASE de Steinberg et ceux qui ont pu suivre et s’acheter toutes les très nombreuses mises à jour sont devenus des Pro dans le domaine de la MAO ou l’argent prime un peu trop souvent sur la création musicale.

D’emblée par contre dans le Monde d’Apple, la marque se voulait réservée à une élite. Le prix du matériel d’une part. Plus tous les accessoires qui ne pouvaient être que de la marque Apple. Il n’était pas question d’avoir une souris autre qu’Apple pour piloter l’ordinateur. Dans l’évolution de cette marque tout était pensé – retour sur investissement – le design pour commencer. Apple se définissait comme la Rolls des ordinateurs. La très haute définition dans la résolution des écrans et leur rotation ont fait les beaux jours des graphistes et des maquettistes dans le journalisme et la mise en page des revues.

Microsoft avec l’évolution de son O-S Windows était un peu prisonnier de l’évolution du matériel dont il n’était pas le – Maître absolu -. Tant qu’il n’existait pas de carte graphique de très haute définition, le nouveau Windows, ne pouvait donner que la résolution des cartes existantes. Microsoft tous les cinq ans proposait sur le marché pour rester dans la course un nouvel O-S ce qui obligeait trop souvent à la course au matériel lorsque tout était compatible – carte graphique et surtout carte audio. Les deux éléments les plus importants après la carte mère avec son processeur. Ce désagrément a eu pour effet d’accélérer l’arrivée de nouveaux langages de programmation (C+ - Perl – Java – Python - qui ont donné naissance à un nouvel O-S qui allait tout révolutionner. LINUX. Voir les articles wikipedia pour Languages de programmation et Linux.

Apple ayant la maitrise sur le matériel et le noyau dur de l'O-S prenait lui aussi de l’avance. Apple a continué sur sa lancée pour toujours la même clientèle avec des machines de plus en plus performantes mais aussi toujours plus chères. Dans le domaine de la MAO les logiciels de la marque n’ont pas tellement évolué par contre. Cela fait longtemps qu’il n’y a rien de nouveau dans le domaine de la MAO. Les sociétés de développements souvent proposent des versions pour les deux plateformes PC et MAC (Cubase de Steinberg – Band in a Box de Norton – One Man Band de Joss Mass – etc.)

Que couvre la MAO dans l’informatique ?

- La création des partitions de musique.
- Faire défiler les paroles d’une chanson sur un écran, type Prompteur.
- Jouer des fichiers dans des formats divers en AUDIO (Mp3 – Flac – OGG – etc)
- Reconnaître des accords dans un fichier Audio
- Créer des fichiers au format Midi avec les paroles incluses type Karaoké.
- Toutes sortes de logiciels dont le but est l’éducation musicale. Soit sous la forme de jeux, soit au contraire avec un aspect très sérieux et pédagogique.
- Piloter du matériel à distance comme par exemple une table de mixage
- Apprendre la musique (pédagogie sérieuse ou par le jeu).
- Produire des sons d’instruments réels qui ont été au préalable samplés c'est-à-dire enregistrés dans des studios et ensuite échantillonnés. Chaque échantillon peut être assimilé à une brique et l’utilisateur empile ses briques pour créer de la musique dite « moderne ». LINUX, à sa création était le résultat de nombreuses cogitations de la part d’universitaires qui voulaient un Monde – Libre -. Ce Monde étant ce que nous connaissons aujourd’hui avec le WEB. Mais là-aussi, des rivalités et des clans se sont créés autour d’un NOYAU pour donner plusieurs versions du LINUX. A la base ce nouvel O-S ne pouvait piloter un ordinateur type PC que par des mots de commandes. Il a fallut quelques années pour qu’une interface graphique facilite la communication de l’homme vers la machine. Le LINUX (petit pingouin) a intéressé un autre géant de l’informatique qui venait faire son trou. GOOGLE.

Google vs Apple

GOOGLE à mis tout le monde d’accord en créant ANDROID. Un LINUX à la sauce Google. Mais là aussi sans aucune maitrise du matériel dans lequel il serait implanté. Et il arrive ce qui devait arriver. Une multitude de tablettes ANDROID avec des capacités mémoires différentes, des tailles d’écran différentes, des processeurs (le moteur et cerveau de la tablette) avec des puissances souvent totalement sous-estimées. Bref la Jungle avec des prix attractifs. Apple de son côté qui ne voulant pas rester sur le bord de la route du progrès à mis sur le marché l’IPAD. Apple ayant la maitrise du matériel, n’a pas lésiné à mettre ce qu’il fallait sous le capot. Mais avec un prix qui ne laisse pas indifférent. Un Ipad c’est deux tablettes Android de bonnes qualités (Samsung pour ne pas la nommer).

Maintenant en MAO sur les tablettes on trouve exactement la même évolution que l’histoire de la MAO sur les PC et les MAC. SAUF QUE... Il n’y a pas de sortie MIDI sur les deux marques. Cela n’a pas été un critère dans le cahier des charges. Il faut passer par des boitiers externes connectés par les prises USB. Beaucoup de – Nouveaux – musiciens abandonnent le système MIDI pour – travailler – exclusivement sur le signal – AUDIO – Beaucoup d’applications (gratuites ou payantes) dans le monde musical d’Android sont destinés à – bricoler l’audio. Apple à de son côté GARAGEBAND et le pendant pour le PC serait FRUITY LOOP. De nombreuses sociétés dans la programmation de leurs logiciels musicaux développaient déjà pour les deux Mondes (PC et MAC) et maintenant ils s’orientent doucement dans les nouvelles tablettes numériques.


Avantages et inconvéniants

Avantage d’une tablette par rapport à un ordinateur de bureau :

AUCUN.

Avantage d’une tablette par rapport à un ordinateur portable :

- Plus léger en poids.
- Plus grande autonomie hors tension secteur.
- Beaucoup plus rapide à l’alumage.
- Affichage vertical ou horizontal simplement en tournant la tablette.

Inconvénients :

Fragile – et le remplacement de la batterie n’est pas si simple.

En conclusion, je dirai que c’est votre porte-monnaie et vos goûts musicaux qui vous orienteront sur le choix de votre future tablette. Ou vous serez toujours tenté par de belles présentations de vos partitions pour jouer avec votre instrument de musique préféré, ou alors vous partirez vers les nouveaux horizons de l’audio pour de la musique virtuelle qui n’a pas encore de représentation graphique qui serait à inventer. Pour ce qui est de la M A O sous Android ou Ipad... c'est du réchauffé qui existe déjà depuis belle lurette sur les ordinateurs et aussi sur web d’internet.

Voici des exemples :
- Apprendre la musique ou apprendre à jouer d’un instrument (piano – guitare – saxo – etc)
- Transformer le Midi en notes sur portées.
- Reconnaître un accord audio par le microphone du Smartphone
- Et cela dans plusieurs langues ce qui multiplie d’autant les applications Android qui sont jugées par les utilisateurs. Là aussi, il faut en prendre et en laisser.






Réagissez à cet article

Nom ou pseudo :


Adresse Email (facultatif) :


Anti-spam. Combien font Opération



5. Posté le 16 septembre 2014 à 20h50 par lionel93


Un article sur la possibilité d'installer un émulateur Android dans le PC vient d'être déposé.
4. Posté le 14 septembre 2014 à 12h57 par sarnikoff


Tout est dans l'usage que l'on fait de l'outil .
Donc personellement, j'ai découvert la MAO dans les années 90 .
Le ying et le yang, le verre à moitié vide à moitié plein ...
J'ai donc découvert la musique sans l'ordi. Puis j'ai continué la musique avec l'ordi.
Qui peut dire si c'est mon choix, ou si c'est un choix qui s'est présenté. En effet déjà avec la télé bon nombres de petites harmonies municipales avaient disparu. Aujourd'hui , elle apparaissent sous une autre forme...
3. Posté le 13 septembre 2014 à 13h07 par Webmaster


Tu as de la chance, ma tour se charge du chauffage de mon bureau presque aussi bien qu'un radiateur 1500 W !
2. Posté le 12 septembre 2014 à 17h04 par lionel93


Mon PC de bureau ne fait aucun bruit. Il existe un refroidissement par circulation d'eau (watercooling). Il y a plus d'espace de sauvegarde dans un PC de bureau que sur une tablette. Oui pour la mobilité. Mais ça c'est l'avantage par rapport à un ordinateur portable.
1. Posté le 12 septembre 2014 à 15h15 par Webmaster


Merci Lionel pour cet article très précis. La tablette est tout de même plus légère et plus mobile que l'ordinateur de bureau, non, c'est tout de même un avantage. Le PC standard pose un gros problème pour tout ce qui est enregistrement, il fait du bruit !