Accueil Blog Musique

← Retour à l'accueil du site
Rechercher un article
la-culture-pop-c-est-quoi

La culture pop, c'est quoi ?

Par Jean-Baptiste le 16 avril 2018.



On entend souvent cet adage de "culture pop" (au delà de la musique pop dont on parlera aussi), mais de quoi s'agit-il ? Fait-on rentrer des choses précises sous ce terme de pop, c'est à dire "populaire" ? Il s'agirait donc, par définition de la culture du peuple ? Mais les choses sont en réalité bien plus compliquées que cela.

Le PEUPLE

Qu'il peut être laid, ce mot, quand il est utilisé dans le sens opposé à "Élite". Mais quelle élite est concernée ici ? L'élite intellectuelle ? Sans doute mais là encore, de qui parle-t-on ? Le gratin parisien qui a les moyens de se déplacer facilement au théâtre, à l'opéra dès qu'il en a envie, qui a ses entrées dans tous les vernissages de la ville ? Non, pas uniquement. On peut rajouter, par exemple, l'écrivain raté qui n'ira jamais acheter un livre au rayon nouveautés de la Fnac, l'apprenti réalisateur qui peste contre les grosses productions américaines, le professeur de musique à la discothèque bien remplie toujours prêt à descendre en flêche la musique commerciale.
Mais le peuple alors, qui est-ce ? Il existe pas le peuple ! Il n'y a que des individus. Certains seront plus "mainstream", d'autres avec des goûts plus prononcés, d'autres, à l'opposé, ne chercheront que l'excellence, en marge, d'autres encore seront sans cesse en recherche d'originalité.

Quelle culture pop ?

À vrai dire, j'ai souhaité écrire cet article suite à l'écoute de deux émissions coup sur coup Popopop d'Antoine de Caunes sur France Inter. Dans la première, l'animateur discutait alors avec l'invitée, dessinatrice, de ses goûts en matière de musique pop, de Bandes dessinées et de cinéma. Je me suis retrouvé comme un con, à ne pas connaître un seul titre évoqué ! Merde ! Qu'est-ce qui se passe ?! Je n'ai pas la bonne culture pop ? Et l'animateur (sans doute muni de fiches bien garnies) de se gargariser de superlatifs pour définir tel musicien "underground", tel dessinateur fort peu prolixe mais si fascinant. Pourquoi pas mais c'est ça la culture pop ?
J'ai compris le lendemain, quand l'invité était Ramzi, à propos de travaux autour du magazine "Fluide Glacial". Il lui a été demandé de choisir une musique. Il n'a pas du tout joué le jeu de l'émission et a parfaitement (et peut-être ironiquement en un sens) choisi Katy Perry, Chained to the rhythm, justement sur ce sujet même (« We think we're free »). La réaction de l'animateur a été de présenter ses excuses pour ce choix avant et après l'audition de l'extrait. Comment cela se fait-il ? La chanteuse ne fait-elle pas partie de la musique et donc de la culture pop ? Ce n'est pas la bonne culture pop ??

De Caunes dans Popopop

Chacun sa pop

Oui, je crois qu'il s'agit bien de cela. Pour l'émission de de Caunes, que je respecte par ailleurs, la culture pop a été "gentrifiée", "boboisée" si vous voulez. Il s'agit d'une certaine culture pop, l'équivalent du jazz moderne par rapport à, d'un côté la musique classique et contemporaine pour les connaisseurs et de l'autre la musique moderne et commerciale pour "le peuple". Cette nouvelle définition de la culture pop vient sans doute d'un besoin d'être en marge du "bourgeois", et de ses connaissances artistiques et culturelles, parfois réelles, parfois simulées, sans toutefois être mélangé à la plèbe, qui, apparemment, n'a aucun libre arbitre et ne fait qu'ingurgiter ce qu'on veut bien lui donner.

Et vous, dans quelle définition de culture pop vous retrouvez-vous ?


Réagissez à cet article

Nom ou pseudo :


Adresse Email (facultatif) :


Anti-spam. Combien font Opération



1. Posté le 16 avril 2018 à 11h17 par lionel93


La CULTURE cela s'apprend.
Dans les ARTS, il y a la peinture, mais également la musique.

Il suffit déjà de mettre deux personnes devant un tableau au LOUVRE et de recueillir de la part de chacun d'eux ce qu'ils comprennent à la peinture et ce qu'ils voient ou décèlent dans le tableau qu'ils regardent ensemble.

Suivant les connaissances de l'un et l'autre, il n'en ressortira pas la même chose. Chacun voyant devant eux des - choses - totalement différentes et pourraient en sortir une belle histoire.

Pour la musique c'est pareil, ce sera là aussi suivant la connaissance et les acquis que chacun pourra apprécier ou pas une oeuvre.
Et les acquis et la connaissance sont effectivement un domaine que l'on peut obtenir suivant son cursus scolaire et tout le monde ne peut pas aller dans les grandes écoles. On peut être du peuple et ce contenter de ce que l'on peut s’offrir, mais aujourd'hui, avec internet, il est possible de tout voir et tout entendre. Après, c'est à chacun d'apprécier ou pas.
La musique c'est aussi de la cuisine. On peut y mélanger un peu tout les ingrédients et en goûtant son palais tout de suite nous informe si c'est bon ou pas.
Nos yeux et nos oreilles captent tout et notre cerveau fait le tri.
Ma mère me disait ...on ne dit pas ...c'est pas bon ...mais on dit ...je n'aime pas ..
J'aime bien la variété française et anglaise. Et bien même dans cette culture il y a des chansons que je n'aime pas ... pour ce qui est de l'art savant, je laisse cela aux intellos de tout bord.