Accueil Blog Musique
← Retour à l'accueil du site
Rechercher un article
la-collection-des-cd-d-anne-sylvestre-fabulettes

Les fabulettes d'Anne Sylvestre

Par Jean-Baptiste le 20 avril 2020.



Enfant des années 70, je suis en plein dans la génération Anne Sylvestre. À la maison, nous n'avions pas tous les disques, seulement deux ou trois, je crois, en vinyle, bien sûr, mais c'était bien suffisant mais choper le virus !

Et je connaissais par coeur tellement de chansons, qu'elles me sont restées longtemps. Je peux encore chanter aujourd'hui des chants de Noël comme Bonjour Madame Marie ou Grand Saint Nicolas, et d'autres chansons comme Vole haut, Marion Tourbillon... et on pourrait bien dépasser la dizaine, y compris avec des chansons que je n'ai pas écoutées depuis bien longtemps.

De générations en générations

Et tout naturellement, en temps que moniteur de colonies de vacances, ce seront les chansons qui me sont revenues en premier. Et voilà toute une génération de bambins de 15 ans de moins que moins qui sont repartis chez eux avec Anne Sylvestre dans la tête.

Et quelques années plus tard, ce sont mes enfants qui ont pu en bénéficier. Avec l'essor d'internet et la prolifération des médiatèques proposant les supports CD, j'ai pu découvrir TOUTES les fabulettes d'Anne Sylvestre. Et quel plaisir !

Mes deux chansons préférées, toutes catégories confondues :





Des arrangements incroyables

C'est quelque chose dont on ne fait pas forcément attention mais toutes ces fabulettes possèdent des arrangements instruments extraordinaires. Écoutez simplement les deux chansons ci-dessus. C'est un véritable orchestre de chambre qui nous est offert (+ une basse éléctrique et batterie) : flûte, clarinette, hautbois, basson, accordéon, percussions... le tout arrangé par un professionnel.

Tout ceci participe de l'énorme qualité de la production de chansons pour enfants d'Anne Sylvestre. Je ne la remercierai jamais assez pour ce qu'elle m'a apporté.

Les albums :

Les Fabulettes - Vol.1 - Chansons pour
Les Fabulettes - Vol.2 - Chansons pour tous les temps
Les Fabulettes - Vol.3 - Nouvelles Fabulettes
Les Fabulettes - Vol.4 - La ville aux enfants
Les Fabulettes - Vol.5 - En couleurs
Les Fabulettes - Vol.6 - Fabulettes marines
Les Fabulettes - Vol.7 - Les premières Fabulettes
Les Fabulettes - Vol.8 - La petite Josette
Les Fabulettes - Vol.9 - Joyeux Noël
Les Fabulettes - Vol.10 - À manger
Les Fabulettes - Vol.11 - Tournez Fabulettes
Les Fabulettes - Vol.12 - Pour de rire
Les Fabulettes - Vol.13 - Les mots magiques
Les Fabulettes - Vol.14 - Fabulettes aux oiseaux
Les Fabulettes - Vol.15 - Chansons pour tous les jours
Les Fabulettes - Vol.16 - Fabulettes aux lumières
Les Fabulettes - Vol.17 - Fabulettes à lunettes
Les Fabulettes - Vol.18 - Le retour de la petite Josette

"C'est la p'tite Josette, qui n'en fait qu'à sa tête..."






Réagissez à cet article

Nom ou pseudo :


Adresse Email (facultatif) :


Anti-spam. Combien font Opération



1. Posté le 10 mai 2020 à 11h45 par lionel93


Anne-Marie Thérèse Beugras, est effectivement une excellente compositrice et qui a eu la chance de connaitre des studios de musique avec encore des prix abordables. Et si c’était déjà cher, il y avait derrière tout ce travail, l’assurance de vendre des disques et éventuellement des partitions de musique.
Elle avait un public, des fans inconditionnels. Et surtout beaucoup d’idées à mettre en musique.
Aujourd’hui, la musique, c’est comme la bande FM cela commence à gauche sur une ligne et cela fini à droite à l’autre bout de l’écran et sur tous les petit traits, il y a une station radio qui débite à longueur de journée sa soupe entrecoupée de publicité (ou l’inverse).
Nous somme tous noyés dans la musique commerciale. Cela devient un fond sonore.
Le prix de l’heure d’un studio d’enregistrement est devenu inabordable et les requins de studio à prix d’or.
C’était la belle époque où il y avait encore des artistes qui pouvaient s’exprimer et vivre de leurs compostions. Qui savaient manier la langue française et séduisent toute une génération.

Camille – Clara Luciani – Zazie suivent la trace.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Place_des_femmes_dans_la_cr%C3%A9ation_musicale

http://www.femmes-et-musique.fr/compositrices1.php

Ce qui lui a fait le plus mal …c’est le passé de son père ..
https://fr.wikipedia.org/wiki/Albert_Beugras et sa photo parle d’elle-même.

http://www.cdmc.asso.fr/fr/ressources/publications/compositrices-egalite-en-acte

Une autre Anne ( Vanderlove) elle aussi à fait du chemin.
Tout comme Juliette mais dans un autre genre.

Difficile de se faire une place, en plus si l’on est une femme. Pas simple..