Accueil Blog Musique
← Retour à l'accueil du site
Rechercher un article
l-interet-d-apprendre-la-musique-quand-on-est-senior

L’intérêt d’apprendre la musique quand on est senior

Par Léa le 27 juillet 2020.



Discipline qui faisait autrefois partie des enseignements du Quadrivium –les quatre sciences indispensables de la théorie éducative antique–, depuis des âges, la musique est un élément indissociable de la culture. Part intégrante de notre folklore, elle joue un rôle dans la construction de notre identité. Pourtant, pour certains, la pratique de la musique semble hors de portée, telle une fantaisie ou une lubie. Ainsi, nombre d’adultes n’ayant jamais suivi d’apprentissage musical renoncent à s’y essayer passée l’adolescence. Il est pourtant possible, et même recommandé, d’entreprendre l’apprentissage d’un instrument, tant ses bienfaits sont constatés, et ce, même à un âge avancé...

Apprendre la musique, c’est possible à tout âge !


S’il ne s’agit pas, bien entendu, de devenir un virtuose du jour au lendemain, apprendre à jouer d’un instrument est avant tout une question de plaisir. À l’instar de n’importe quelle discipline sportive ou loisir créatif, peu importe son niveau et ses performances, l’essentiel est de découvrir un univers inédit et d’y trouver à la fois émulation et divertissement. Car contrairement aux idées reçues, pratiquer la musique est loin d’être impossible avec l’âge. Si le cerveau des enfants a tendance à assimiler plus facilement les nouvelles expériences, celui des individus plus âgés est capable d’une meilleure analyse, de patience et de beaucoup de persévérance. Qu’il s’agisse d’un instrument ou de la voix, l’apprentissage implique avant tout de l’assiduité ainsi que de la motivation. Alors peu importe votre âge pour peu que le cœur y soit !

Quant au solfège, langage écrit de la musique, son apprentissage, bien que recommandé, n’est absolument pas obligatoire. Certains instruments permettent ainsi de travailler sans partitions. La guitare peut par exemple être appréhendée grâce à des tablatures, système de notation permettant de matérialiser la position des doigts sur les cordes. Il est également possible d’apprendre par cœur les morceaux et les positionnements de doigts, ce qui améliore également la mémoire musculaire. Il faudra toutefois se confronter au solfège si l’on souhaite jouer des morceaux plus techniques, plus élaborés ou plus longs. Il est ainsi conseillé de commencer par des partitions de niveau débutant afin d’appréhender le solfège. L’idéal est assurément de se faire aider par un professeur particulier qui pourra s’adapter aux besoins, envies et au rythme de chacun. Des cours en vidéo sont également disponibles en ligne ou en visioconférence. Il est donc parfaitement possible pour les seniors comme pour n’importe qui de se mettre à la musique et de profiter de ses nombreux bienfaits.

Les bienfaits de l’apprentissage de la musique pour les personnes âgées


La musique adoucit les mœurs, parait-il. Elle a également bien d’autres vertus. Afin de maintenir ses facultés et de prévenir certaines démences, le cerveau nécessite d’être constamment sollicité. Or, la pratique d’un instrument de musique agit idéalement sur la plasticité cérébrale –soit la capacité du cerveau à remodeler ses connexions en fonction de l’environnement, de ses expériences vécues ou de son apprentissage–. Ainsi, les seniors pratiquant un instrument de musique voient-ils leurs capacités cognitives cultivées et stimulées. C’est une des raisons pour lesquelles la musicothérapie, au même titre que nombre de thérapies douces pour personnes âgées, est très en vogue en maison de retraite. Elle se révèle idéale pour faire travailler la mémoire à court terme. Les malades d’Alzheimer ont en effet tendance à retenir plus aisément une mélodie ou à apprendre une chanson. La musique offre également de nombreux bienfaits sur d’autres troubles. Il a ainsi été prouvé qu’elle exerçait des bénéfices sur l’activité cardiaque, la tension artérielle et le rythme de la respiration.

L’apprentissage musical est également préconisé pour stimuler l’audition. En effet, les notes et sons d’instruments permettent aux seniors, comme à tout autre personne porteur d’une déficience auditive, de mieux identifier les bruits de la vie quotidienne et d’améliorer sa sensibilité aux sons du quotidien. Cela a pour effet de limiter les troubles de l’attention, du langage et de l’écoute. En outre, au même titre que toute activité sportive et culturelle, la pratique instrumentale permet de lutter contre la dépression et l’anxiété. Des objectifs sont fixés et des progrès sont faits, apportant satisfaction amélioration bien visible. Cela permet de s’évader, de se calmer mais aussi de créer de nouvelles rencontres et des moments de partage, pour rompre l’isolement social touchant de nombreux seniors.

Pour vous procurer un instrument et afin d’être sûr de celui que vous désirez pratiquer, il est possible de le louer en amont d’un achat afin de s’assurer qu’il vous convient. Il est indispensable de bien réfléchir à l’instrument qui vous intéresse en fonction de vos particularités physiques, morales et de vos dispositions : attention notamment à l’arthrose qui peut altérer la pratique de certains, ou aux ouïes sensibles qui peuvent dénaturer certains sons. Mélomanes, n’hésitez plus ! Armez-vous de patience et mobilisez-vous… en musique !






Réagissez à cet article

Nom ou pseudo :


Adresse Email (facultatif) :


Anti-spam. Combien font Opération



3. Posté le 22 août 2020 à 08h53 par lionel93


Bonjour

Ou peut-être me mettre au saxo ...

2. Posté le 16 août 2020 à 20h43 par lionel93


Bonjour

Je la veux bien comme pro de piano ....

1. Posté le 27 juillet 2020 à 18h52 par lionel93


Bonjour

Beaucoup de ceux qui voudraient se mettre à la musique on souvent besoin de partitions . Ce qui naturellement comme pour tout sur internet devient le monde de la débrouille et du gratuit pour tout. Et beaucoup, veulent aussi pouvoir jouer les airs du moment les chansons qu'ils entendent à la radio. Déjà que les éditeurs tardent à publier, si l'on attend de leur part des partitions - simplifiées - c'est pas demain la veille. D’où la débrouille pour les trouver.