Accueil Blog Musique

← Retour à l'accueil du site
Rechercher un article
l-indexation-des-bases-de-donnees-musicales

L'indexation des bases de données musicales

Par Lionel le 09 décembre 2014.



Devant un nombre incalculable de titres de chansons, il a bien fallu trouver une solution pour pouvoir mettre de l'ordre dans ces titres souvent identiques. Pour se faire toutes les entités qui entrent en jeu dans le dépôt et la gestion d'une œuvre musicale se trouvent affublées d'un numéro. Voici une capture d'écran pour le dépôt d'une œuvre à la Sacem.

Capture d'écran Sacem oeuvres

Donc toutes les personnes qui sont concernées par une œuvre et la diffusion musicale possèdent un numéro, en fait deux. Sous l'appellation Code IPI il y a l'IP Base et l'IP Name. IPI signifiant en français Information des Parties Intéressées. Ce Code IPI se retrouve dans la base mondiale de la CISAC qui regroupe l'équivalent de notre SACEM pour 120 pays. Le Code IPI de MIKA est le 00477 23 65 29 Pour ceux que cela intéressent, ils peuvent obtenir plus d'informations sur les codes IPI. Vous y apprendrez que c'est la SUISA (sorte de Sacem en Suisse) qui génère les codes IPI. Pour les parties, ce sont les CAE. Compositeurs, auteurs, éditeurs. Chacun à lui aussi son code IPI. Un site qui pourrait intéresser les compositeurs ici : compositeur.org/.

Maintenant il y a le titre de la chanson. Un code lui à été attribué, mais cette fois c'est un code ISWC. Ce sigle signifie International Standard Musical Work Code. Ce Code international standard de la musique, permet d'indexer même les titres identiques. Combien de chansons portent le titre LOVE ou JE T'AIME... 5906 à en juger par ce lien.

La SACEM permet de trouver le nom des auteurs – compositeur – éditeur – titres d'une œuvre déposée pour la gestion des droits d'auteurs. Mais pour une œuvre étrangère, il faut passer par chaque équivalent Sacem du pays de l'œuvre à condition de savoir de quel pays elle est. C'est pour cela qu'il y à l'ISWC qui a un site et une base de données à cette adresse : iswc.org. Une fois sur le site il faut cliquer sur le lien du volet ISWC-NET Choisir le langage avec lequel nous allons effectuer la recherche et valider le choix. Et écrire en majuscules (c'est préférable) le titre recherché. Il faut aller à la page 3 sur 5 pour le titre BOUM BOUM BOUM de Mika pour le localiser.

Capture d'écran ISWC

C'est comme cela que vous apprendrez que le nom réel de l'artiste MIKA est PENNIMAN MICHAEL HOLBROOK. Vous l'auriez su aussi avec Wikipédia, ceci dit. Avec toutes ces bases de données et numéros, vous avez tout pour vérifier un titre de chanson, connaitre avec exactitude les noms des personnes ayant donné naissance à une œuvre, le nom des interprètes et surtout les coordonnées des éditeurs. Avec Internet, Google et les différents annuaires téléphoniques en ligne vous pouvez vérifier les informations par recoupement et il ne vous reste plus qu'à entrer en contact avec tout ce petit monde pour obtenir ce que vous cherchez. Maintenant, si c'est du gratuit que vous voulez, alors cet article ne vous est d'aucune utilité.


Réagissez à cet article

Nom ou pseudo :


Adresse Email (facultatif) :


Anti-spam. Combien font Opération



2. Posté le 15 décembre 2014 à 14h04 par lionel93


Si les membres faisaient déjà cette simple vérification pour les demandes de partitions, il y aurait moins d'erreur dans les requêtes et elles seraient plus précises qu'un simple titre. Mais la je rêve tout debout.

1. Posté le 09 décembre 2014 à 15h59 par jbvoinet


J'ai personnellement appris beaucoup de choses en lisant cet article. Merci Lionel.