Accueil Blog Musique
← Retour à l'accueil du site
Rechercher un article
encoder-une-partition-musicale-pour-creer-un-fichier-au-format-midi

Encoder une partition en midi

Encoder une partition musicale pour créer un fichier au format midi

Par Lionel le 06 octobre 2014.



L’encodage consiste à recopier tout le contenu d’une partition originale pour obtenir en sauvegarde un fichier au format Midi. La première chose à faire sur la partition originale, est de numéroter chaque mesure en suivant bien les paroles de la chanson et surtout tous les "allers et retours". Ainsi vous pourrez avoir une mesure qui aura dans la suite de la numérotation 3 chiffres.

Voir exemple ci-dessous :

Numéroter les mesures

Il faut, ensuite définir le nombre de portées qu’il y aura dans votre fichier Midi par rapport au contenu de la partition originale. Dans le cas de la partition pris en exemple, il y aura 4 portées. La première portée comportera toutes les notes de la mélodie et les paroles découpées en syllabes. Cette première portée sera assignée sur le canal 4. (Première portée de la partition originale). La deuxième portée comportera les notes faisant partie de l’accompagnement (la rythmique). Elle sera assignée sur le canal 1.(deuxième portée de la partition originale). La troisième portée comportera toutes les notes supplémentaires qui se trouvent dans la partition sur la portée en clé de Fa. (Que des noires et des noires pointées dans l’exemple ci-dessus). Elle sera assignée canal 3.(troisième portée de la partition originale). La quatrième portée comportera toutes les notes en clé de Fa (les basses : blanches pointées) et sera assignée en canal 2. (troisième portée de la partition originale). Ne pas oublier de bien mettre le tempo au début de votre édition et de bien mettre les ponctuations dans les paroles, même si tout semble sur une seule ligne. Les paroles dans le Midi auront ainsi leurs sauts de ligne.

Le but étant la réalisation d’un fichier Midi, il est inutile de mettre dans l’éditeur de partition les aller / retour présents dans la partition originale. Le but n’est pas de refaire la partition à l’identique. Autrement une photocopie irait plus vite. Donc toutes les mesures numérotées sur la partition originale seront reportées à la suite les unes des autres dans l’éditeur de partition. Toutes les paroles de la chanson seront sur une seule ligne, sous la première portée. Dans l’exemple choisi, la chanson comporte 273 mesures.

Confort

Pour un meilleur confort il est recommandé de numériser la partition originale et de l’afficher dans le haut de votre écran. L’éditeur, lui, sera placé en-dessous. Cela évite d’avoir les yeux qui bougent dans tous les sens. Il n’y aura qu’un seul axe visuel. Il est donc important d’avoir un éditeur qui ne prenne pas toute la place sur votre écran. Il n’est pas recommandé d’avoir la partition à côté de l’écran, car cela occasionne des torticolis et les yeux et le cou se déplacent de trop et peuvent provoquer de la fatigue.

Avec de l’habitude, une partition d’une centaine de mesures peut-être encodée en une heure. Bien qu’il existe des logiciels de reconnaissance (SharpEyes / Audiveris et d’autres) l’encodage manuel va beaucoup plus vite qu’un OCR (reconnaissance optique des caractères musicaux) après laquelle de nombreuses erreurs resteraient à corriger.






Réagissez à cet article

Nom ou pseudo :


Adresse Email (facultatif) :


Anti-spam. Combien font Opération