Accueil Blog Musique

← Retour à l'accueil du site
Rechercher un article
dessins-animes-musicaux

Dessins animés musicaux

Par Jean-Baptiste le 13 mai 2019.



Mis à jour le 30 juillet 2019

La musique dans certains dessins animés est importante. Je pense par exemple aux Simpsons, qui, au-delà de son générique ultra-célèbre, composé par Alf Clausen, possède une bande musicale omniprésente, composée (en partie) pour chaque épisode, avec des passages chantés très régulièrement. Je pense également à l'inimitable Family Guy (Les Griffin), dont le créateur et doubleur principal, Seth McFarlane, est un chanteur accompli. La bande sonore est incroyable, avec des surprises musicales fréquentes et même des gags où la musique est au centre du comique. Là encore, de nombreuses chansons et même des épisodes en forme de comédies musicales. Si vous ne connaissez pas cette série et que vous n'êtes pas trop allergique à la vulgarité, foncez, c'est une merveille.

Mais ce que j'aimerais voir dans cet article, ce sont les dessins animés où la musique est le sujet principal. Je vais plutôt dire le thème principal puisque le sujet principal est systématiquement l'amitié. Il s'agit uniquement d'anime japonais, tirés de mangas. Apparemment, la musique a plus d'importance au pays du soleil levant qu'en France ou qu'en Amérique. Pour ceux qui pensent encore que ne sortent des studios japonais que des dessins animés violents, apprêtez-vous à prendre une grosse claque de non-violence dans la face !

Voici les anime que j'ai pu croiser. Pour la plupart, je n'ai regardé que quelques épisodes par manque de temps. J'ai choisi le titre en anglais, souvent le plus utilisé.

Piano Forest

ou piano no mori, Le piano de la forêt, en français, à ne pas confondre avec un film du même nom beaucoup plus ancien. Un jeune collégien pauvre, qui vit dans un bordel près de la forêt, apprend seul le piano sur une vieille épave laissée près d'un arbre. Il possède un don fantastique qui va vite être repéré par son professeur de musique, qui est justement celui qui avait abandonné le piano pour des raisons personnelles que nous découvrirons petit à petit. Il sera confronté à ses peurs et également à son rival, qui a, lui, suivi un parcours tout à fait classique et qui est rongé par la jalousie. Ce qui est incroyable ici, c'est que les créateurs ne se sont pas contenté de passer des musiques déjà enregistrées. Tout a été enregistré spécialement pour le dessin animé, avec des fautes, des arrêts, des interprétations particulières. En gros, un réel travail musical.



Your Lie in April

ou Shigatsu wa kimi no uso, Ton mensonge en Avril, en français. Vingt-deux épisodes d'une saison unique, tirés des onze mangas originaux. Une claque monumentale tellement on atteint un haut, très haut degré de qualité. Arima Kosei est un jeune pianiste ou plutôt un ancien pianiste, car depuis le décès de sa mère, il ne peut plus jouer une note de piano. Kaori Miyazono, qui est violoniste, est totalement à son opposé. Elle est frivole, libre dans ses interprétations, et surtout pleine de joie ! Elle cherche un pianiste pour l'accompagner, ce sera Kosei. Il accepte malgré un lourd handicap : il n'entend pas les notes qu'il joue. Il apprendra à se reconstruire petit à petit autour de la personnalité de son amie et grâce à la musique qui les unit. Concert de musique et superbes interprétations de Chopin en perspective. Quel est ce mensonge dont parle le titre ? Spoiler si vous avez l'intention de voir cette série. Le mensonge est dit par la jeune Kaori, qui, suite à un premier malaise qui la conduira à l'hôpital, promet à son ami qu'elle ne mourra pas.



Sound! Euphonium

ou Hibike ! Euphonium, Joue, Tuba, en français. Une série construite comme un anime sportif. Un orchestre d'harmonie se forme au lycée. Différentes personnalités le rejoignent. L'orchestre a beau accueillir garçons et filles, seul un petit groupe de filles nous intéressera ici. Leur but à toutes, gagner des concours toujours plus prestigieux en travaillant d'arrache-pied, tout en faisant confiance au reste du groupe, de plus en plus soudé. Vive le XXIème siècle, tous les instruments ont été numérisés dans les moindres détails, nous donnant des images incroyables ! Une série beaucoup plus entraînante que la précédente. Là encore, les musiques ont été enregistrées spécialement. La preuve en images ci-dessous.



Stop this sound !

ou Kono Oto Tomare! , Arrêtez cette musique ! (ce son), en français. Un anime qui vient de sortir. Nous suivons des lycéens et des lycéennes, membres d'un club de koto, cette cithare traditionnelle japonaise. Tout ne tourne pas ici autour de la musique car il se passe de nombreuses choses dans la vie de nos héros mais, comme vous pouvez vous en douter, il y aura de jolies discussions autour de la tradition et de la modernité. Un sujet typiquement japonais et si important dans ce pays où se côtoient les extrêmes.



Nana

Il s'agit d'un prénom féminin, ou plutôt de deux prénoms féminins, ceux de nos deux héroïnes, si différentes, et que l'on se plaira à suivre dans les aventures de leur vie d'adulte, qui les feront grandir et qui souderont leur amitié à tout jamais. La musique est centrale car un des deux personnages, la plus mature, la plus autonome, la plus sauvage aussi, est chanteuse dans un groupe de rock, que l'on suivra pendant presque tous les épisodes. Les personnalités des personnages en fonction de l'instrument qu'ils ont choisi sont d'ailleurs évoquées. Un des meilleurs mangas de tous les temps !



Given

Une série toute récente, dont j'ai regardé le premier épisode. Je n'ai pas apprécié mais le public cible est plutôt adolescent alors rien d'anormal à cela. Nous sommes dans le milieu de la musique rock (les extraits sont d'ailleurs très sympas) alors des lycéens tous plus allumés les uns que les autres et difficiles à comprendre. Mais, au bout du compte, il ne se passe pas grand chose.




En connaissez-vous d'autres ? Et ne me parlez pas de Lucie, amour et rock'n roll, merci !!



Réagissez à cet article

Nom ou pseudo :


Adresse Email (facultatif) :


Anti-spam. Combien font Opération