Accueil Blog Musique

← Retour à l'accueil du site
Rechercher un article
cours-de-musique-en-video

Cours de musique en vidéo

Par Jean-Baptiste le 09 janvier 2015.



En 2013 est né un nouveau concept, celui de cours de musique en ligne et en vidéo. Pour commencer, à celui qui a eu l'idée le premier je dis bravo, excellent concept, il fallait y penser ! Ensuite, en s'y arrêtant un petit peu et en rentrant dans le détail, on peut être amené à se poser des questions.

Le tarif

Comme pour Acadomia ou les autres boîtes de cours à domicile, la structure qui propose les cours se sert au passage. Le professeur n'a plus droit qu'à 60% ou 70% du produit hors taxe, soit 50% du prix annoncé (en gros). Tout le monde n'accepte pas de travailler pour 50% d'un tarif, annoncé comme très intéressant pour les clients, c'est logique. Ainsi, si vous tombez sur la fiche d'un professeur de musique à distance qui annonce qu'il a travaillé avec les plus grands, qu'il est régulièrement en tournée et en studio et que sa vie de musicien ne lui apporte que bonheur et joies ineffables et que c'est la raison pour laquelle il souhaite transmettre son amour de la musique via ces cours, traduisez : "Les temps sont durs et il faut bien que je paie mon loyer".

Le matériel

Oublions les ordinateurs de bureau, trop peu malléables, ce genre de cours s'adressent aux propriétaires d'ordinateurs portables ou de tablettes tactiles. Très nombreux sont les propriétaires de ce genre d'outils, ils sont maintenant tous équipés de webcam, tout va bien jusqu'ici. Mais indépendamment de la qualité du son (pour l'instant), il faut que l'outil soit connecté en wifi, que Skype soit installé et que vous sachiez vous servir de tout ceci et de la webcam. Bien, ce n'est pas le plus gros challenge mais il y a déjà des 50% des clients qui ne sont plus concernés. Il faut ensuite poser le matériel. Ca a l'air de rien comme ça mais poser une tablette numérique avec un angle de 75° (par exemple), pour voir et être vu correctement, n'a rien d'évident.

Le son

Face aux problèmes de son, tout ce que je viens de dire n'est que de l'ordre de la broutille. Les téléphones, les tablettes, les ordinateurs portables ont fait des progrès dans la matière mais vous pourrez faire tous les progrès que vous voulez, pour avoir des médiums et des basses, il faut de la place ; il faut un ampli et des enceintes. On ne peut pas y échapper. Les micros et l'amplification du matériel cité sont là pour rendre service, pas pour faire de la musique. Tout à fait convenables pour la voix parlée (la voix des hommes est parfois un peu déformée de par l'absence de basses), ils sont déjà insuffisants pour la voix chantée, surtout masculine.

Mais quand je vois que l'on propose des cours de guitare, basse électrique, piano et batterie, je passe du rire aux larmes. C'est tout simplement impossible si vous souhaitez faire de la musique. Si, pour vous, apprendre la guitare basse a la même importance que regarder une vidéo youtube sur votre téléphone portable, allez-y, c'est fait pour vous. Si vous souhaitez faire de la musique, passez votre chemin. Le bon vieux professeur à l'ancienne, celui qui vous serre la main ou vous fait la bise, annote votre partition, corrige la position de vos doigts a encore de beaux jours devant lui...


Réagissez à cet article

Nom ou pseudo :


Adresse Email (facultatif) :


Anti-spam. Combien font Opération



3. Posté le 19 novembre 2015 à 11h22 par lionel93


Les cours à distance pour de la théorie, pourquoi pas ...à distance pour de la pratique, cela ne peut pas - bien - fonctionner - surtout pour la pratique d'un instrument.

Il y a les droitiers, les gauchers, comment à distance déceler des erreurs de doigtés ?

Tout le monde ne peux pas avoir un Steinway à la maison... bref... pour moi... rien ne vaudra le contact humain avec un VRAI prof.

2. Posté le 20 octobre 2015 à 22h35 par milliard.boboley


Je veux juste connaitre le solfege

1. Posté le 25 septembre 2015 à 23h26 par Max


Je ne vois pas bien qui peut être intéressé par ce genre de truc... dès qu'il y a une faille, il y a quelqu'un pour s'y engouffrer mais cette idée là ne peut pas aller loin justement parce que ce n'est plus de la musique, comme vous dites.