Accueil Blog Musique

← Retour à l'accueil du site
Rechercher un article
black-m-rap-ou-pas

Black M, c'est du rap ou pas ?

Par Jean-Baptiste le 11 juin 2018.



Quand on parle de Black M (vous pouvez vérifier très rapidement sur internet, sur les blogs, page Wikipedia ou articles de journaux, on parle d'un rappeur, et on désigne ses titres comme des raps ; j'ai même entendu l'expression "rappeur pour bébés", sans doute en référence au fait qu'il n'y a pas de gros mots dans ses chansons. Nous sommes d'accord qu'il fut membre du groupe de rap Sexion d'Assaut et qu'en cela, on peut le désigner comme rappeur mais ses chansons, celles qui passent à la radio depuis le tube Sur ma route peuvent-elles être désignées comme rap ?



Net de chez net !

J'ai beau réécouter... une intro de guitare folk, un rythme simple qui arrive, un refrain, une structure rythmique qui se solidifie, couplets/refrains, au niveau de la voix, des hauteurs de notes très distinctes, qui peuvent être relevées sur une partition. Ne cherchez plus ; il n'y a même pas la moindre ambiguité, il s'agit d'une chanson à 100%, d'un rap à 0%. Est-ce une exception dans le répertoire du musicien ?

Alors prenons d'autres titres récents, qui ont bien marché. On s'fait du mal, ça vous va ? Il se trouve que j'aime assez cette chanson et que je trouve le clip très réussi. On commence par une petite intro avec trois accords : Lam / Rém / G. On les gardera tout au long des 3'30 de musique. Un petit instrument électronique, un peu piqué à Stromae, le couplet arrive, on dresse l'oreille : oui, oui, il est bien chanté. Le refrain ? Lui aussi. Quelques notes seulement ; ça ne va pas très loin au niveau inventif mais, en la matière, ce n'est pas le premier. En gros... c'est de la variété, quoi !



Même des choses très mauvaises comme Je ne dirai rien, avec un accompagnement automatique, trois notes de refrain, des filles qui remuent dans le clip et un message au ras des pâquerettes, restent une chanson. C'est de la mauvaise variété moderne, mais pas du rap.

50/50

Pour écrire cet article, j'ai écouté des extraits de dizaines de chansons, je n'ai pas trouvé un seul titre que je pourrais qualifier de rap. Mais Black M n'a pas tiré un trait sur son passé de rappeur et peut encore être désigné comme tel, mêlant rap et chanson dans certains titres comme Ailleurs, Spectateur, Mme Pavoshko, #Askip et quelques autres encore, loin d'être la majorité.



Mais là encore, si je devais leur trouver une catégorie, je parlerais de chansons avec une partie rappée. Alors, oui, le bonhomme est Noir, il a une gestuelle proche de beaucoup de rappeurs mais quelle importance ? S'il écrit des chansons, appelons cela de la chanson, zut !


Réagissez à cet article

Nom ou pseudo :


Adresse Email (facultatif) :


Anti-spam. Combien font Opération



3. Posté le 12 juin 2018 à 21h26 par Jean-Baptiste


Peut-être mais au dessus de qui ?

2. Posté le 12 juin 2018 à 08h24 par Jordan brillan


Black M est large au dessus des autres

1. Posté le 11 juin 2018 à 07h58 par lionel93


Bonjour

C'est tout simplement comme dit dans l'article ....de la variété moderne.

La musique de variétés rassemble de nombreux genres de musique vocale ou de musique de danse consacrés au divertissement. Destinée à un large public, gérée par l'industrie musicale à des fins commerciales (donc de rentabilité), elle est souvent opposée à la musique classique dite « savante ».

Dont le but premier est de rapporter des gros sous sous. Et pour qu'un maximum puisse comprendre les chansons, elles restent toujours au raz des pâquerettes pour tout. Musique et paroles. Et quand il y a trois accords, c'est déjà un gros effort. Bon, le positif, c'est qu'il chante en français.