Accueil Blog Musique

← Retour à l'accueil du site
Rechercher un article
apprendre-les-accords-au-piano

Apprendre les accords au piano

Par Jean-Baptiste le 04 juin 2018.



Je vais commencer par faire le parallèle avec la guitare. Avec cet instrument à cordes pincées, l'apprentissage par accords uniquement est possible. On apprend que tel accord correspond à telle position des doigts et on peut en rester là. Lorsque l'on souhaite accompagner une chanson, les accords sont indiqués, on bouge les doigts en fonction de ces indications. Ça ne va pas très loin mais ça fonctionne. Ceci est-il transposable au piano ?

C'est quoi un accord ?

Pour bien comprendre, il faut commencer par là. Un accord est une superposition d'au moins trois notes différentes. Lorsque ces notes sont organisées de manière simple ou assez simple, on peut leur trouver un nom. Ainsi, les notes do/mi/sol seront-elles nommées "do majeur" lorsqu'elles sont jouées simultanément. Les notes sol/sib/ré/fa porteront le nom de "sol mineur septième". On peut abréger ces noms en dom et solm7 en français ou Cm et Gm7 en notation internationale.

Deux accords, do et solm7

Au piano

Pour le piano, vous pourrez trouver des livres d'accords, qui ressembleront à peu près à ceci :

Accords pour piano

C'est bien, les accords sont bons mais à quoi ça va servir tout ça ? À rien, pour une raison bien précise : au joue du piano à deux mains. Ainsi, un accord de "do majeur" pourra se jouer de plusieurs dizaines de manières différentes. En voici quelques unes.

Accords de do, différentes positions

Ces positions ont toutes un point commun, elles sont toutes à l'état fondamental, c'est à dire que la note qui donne le nom à l'accord, le do, est à la basse, la note la plus grave.
ET LES RENVERSEMENTS ? Et les choses se compliquent lorsqu'arrivent les renversements. Do/mi/sol peut aussi se jouer mi/sol/do. Et le livre aura beau vous apprendre aussi tous les renversements, rien ne vaudra une compréhension de ce qu'est un accord et la réalisation d'un accompagnement propre.

Les problèmes

Ce sera quoi un accompagnement qui ne serait pas propre ? Eh bien justement un accompagnement où l'on ne compterait que sur les accords appris sur les livres. Imaginez un accompagnement de ce type sur une grille qui ferait : C / G / Am / Dm / G7 / C. Est-ce que ceci vous paraît intéressant ?

Accords de do, accompagnement Bontempi

Cet accompagnement, très agaçant pour les oreilles, pourra être appelé "Accompagnement Bontempi". Ce genre de choses est à bannir sans discuter. Sur une telle grille d'accords, et pour terminer, voici ce qui pourrait être considéré comme un accompagnement propre ; vous pourrez remarquer que les doigts ne se baladent pas d'un bout à l'autre de la gamme et cherchent à économiser leurs mouvements. Reste ensuite à ajouter le rythme qui vous plaît :

Accords de do, accompagnement soigné



Réagissez à cet article

Nom ou pseudo :


Adresse Email (facultatif) :


Anti-spam. Combien font Opération



4. Posté le 28 juin 2018 à 14h23 par Julienj55


Bonjour,j’enseigne à ma petite fille de 8 ans le piano. Je compare les notes à des amis (qui s’accordent ensemble). Quand je lui demande de trouver des notes (amis) c’est surprenant le nombre d’accords qu’elle peut me trouver. Essayez pour voir..........

3. Posté le 05 juin 2018 à 03h04 par israël


j aime bien jouer au piano

2. Posté le 04 juin 2018 à 16h46 par lionel93


Et pour ceux qui n'ont pas de main gauche ou qui en ont une mais qui peut servir à jouer autre chose que la rythmique, il y a des utilitaire pour PC qui sont capable de jouer en séquence une série d'accords.
ChordPulse - Band in a Box - One Man Band - Busker - MMA - Impro Visor - jamstudio.com (online)

Et cela existe aussi pour les tablettes android ..avec le MidiArranger (https://lc.cx/me3z) qui fonctionne avec les fichiers Style de chez Yamaha (des tonnes sur internet et au format Midi donc modifiables).

Et aussi certainement en Linux et dans le monde de la pomme.

1. Posté le 04 juin 2018 à 14h38 par lionel93


Bonjour

Si aujourd’hui, BONTEMPI est un peu dépassé, je recommande un excellent livre qui a pour nom « 2000 accords pour claviers », pourquoi excellent, par ce que c’est mon prof qui l’a rédigé. Guy LEONARD, pour ceux qui le connaisse, a été le pianiste de Jo Dassin, Thierry Le luron. Il passait très souvent à la télévision dans l’orchestre de Jacques François Juskowiak.
Bref, il sait de quoi il est question pour les accords.
Son livre, ce n’est que des diagrammes pour la position des doigts sur les touches d’un piano.
Pas de théorie, sur la fondamentale, la tierce ou la quinte. Non que des dessins.
Ce n’est pas parce que ce serait sommaire, qu’il ne faudrait pas comprendre la structure des accords et leurs retournements (jusqu’à trois). Il nous donnait aussi des cours de théorie.
Après, lorsque dans son école, nous apprenions des chansons, il rajoutait systématiquement des accords, pour en tartiner les partitions commerciales.
Et au final, lorsque nous avions compris que simplement en privilégiant un accord et un de ses retournement, il suffisait de bouger un doigt ou deux pour être déjà dans l’accord suivant.
Je précise que son école de musique, proposait exclusivement, l’apprentissage de la musique sur synthétiseur et pas une école de piano. Pour la guitare, les cours, c’était Jacky TRICOIRE pus connu sous son nom d’artiste Nicoles de Angelis.
Un très gros Crumar orchestrator avec plein de tirettes et une sonorité d’enfer. Il est donc important de connaître presque par cœur un bon paquet d’accords et leur retournement pour se simplifier la vie (sur un synthé) sur un piano, il faudra ajouter la basse pour simuler la rythmique de la chanson et pas simplement plaquer ses doigts sur les touches.

Après, il y a des musiciens pour qui jouer un rythme à la main gauche – basse + accords plaqués ou arpégés dans tous les sens, sera inné et n’auront pas besoin d’une partition dans laquelle tout est figé et auront plus de liberté dans l’interprétation, qu’un autre musicien qui jouera scrupuleusement ce qui est écrit dans la portée clé de Fa et aura de ce fait plus de difficulté pour marier main gauche main droite et ou l’interprétation sera quasi inexistante.

Quoi qu’il en soit, c’est toujours bien de savoir les accords que l’on joue et aimer ce que l’on fait sur son instrument.