Accueil Blog Musique

← Retour à l'accueil du site
Rechercher un article
acheter-un-piano-pas-cher

Acheter un piano pas cher

Commencer le piano sans se ruiner

Par Jean-Baptiste le 16 septembre 2019.



Lorsqu'on débute le piano, se pose très vite la question, autant pour soi, quand on est adulte, que pour son enfant, quand on est parent « Est-ce que ça va lui plaire ? Va-t-il continuer toute l'année et plus si possible ? » Car il est vrai qu'un instrument, c'est un achat un peu lourd et il n'est pas toujours évident de le prévoir dans ses achats de début d'année.
Ainsi, lorsqu'on a les moyens de s'acheter un piano droit neuf à 9000 euros ou un piano numérique Yamaha (ou autre) à 1200 euros, je dis : « Formidable, allez-y ! » mais même un clavier à 400 euros va représenter une somme importante pour la majorité d'entre nous, sans compter qu'un instrument, je parle surtout un piano droit, se revend très mal d'occasion.

L'occasion

L'occasion, parlons-en ! Je croise très souvent des pianos électroniques intéressants sur leboncoin. Je pense que c'est la première chose à faire lorsqu'on a un petit budget. Un gros inconvénient : il ne faut pas être pressé, il faut guetter l'occasion, ne pas avoir peur d'essayer, d'aller voir, de demander conseil à un ami. Ceci peut prendre du temps et lorsque l'élève a besoin de travailler tout de suite, ce n'est pas l'idéal.

J'ai parlé ici de pianos numériques mais vous trouverez des choses très intéressantes au niveau des pianos droits. Certains les donnent, c'est pour dire ! Comment cela se fait-il ? Je l'ai mentionné plus haut ; un piano se revend très mal d'occasion car il est lourd, très lourd ! Il est par exemple inenvisageable de s'occuper soi-même d'aller le chercher lorsqu'on n'habite pas de plein pied. Et quand c'est le cas, il vaut mieux être quatre, pas trop gringalets, sans parler de la camionnette d'une taille minimale. Donc... des frais supplémentaires. Et quand on n'y connaît pas grand chose, comment savoir si le piano sera récupérable, réglable, accordable ?... Eh oui, c'est un sacré pari !

C'est la raison pour laquelle, si vous cherchez un instrument pas cher, je vous propose directement d'aller vers le piano numérique.

Le neuf

L'avantage, en dehors du fait que l'on prend moins de risque au niveau de la qualité, c'est aussi que l'instrument sera beaucoup plus facilement revendable au bout d'un an ou deux. Si vous souhaitez réellement apprendre le piano, et pas vous amuser et animer des bals, je vous propose d'éviter les claviers arrangeurs, comme la série des PSR de Yamaha, ou l'équivalent chez d'autres marques, qui sont de bons instruments mais pour un autre usage, que je ne développerai pas ici. Évitez aussi les claviers maîtres. Ce sont des claviers qui n'ont pas d'amplification ; ils sont faits pour être branchés sur un ordinateur et un système de son externe.

Ce qu'il vous faudra, c'est un clavier de 61 touches minimum, et des touches dynamiques, des touches qui répondent à l'intensité du jeu. C'est indispensable ! Laissez-moi vous proposer quelques pianos à bas coût qui répondent à ces critères, par ordre croissant de prix, en essayant de ne pas trop dépasser les 200€. Cliquez sur les images pour en savoir plus :


Piano Schubert étude
Schubert Étude 300


Alesis Melody 61 MKII
Alesis Melody 61 MKII


Casio LK 135
Casio LK 135


Yamaha NP12B
Yamaha NP12B


Artesia PA88WB
Artesia PA88WB


Yamaha NP11
Yamaha NP11


Il faudra rajouter à ceci le prix du pied et de la banquette. Si vous avez des questions sur ces claviers ou d'autres pianos que vous avez pu voir à droite, à gauche, n'hésitez pas à me poser des questions.


Réagissez à cet article

Nom ou pseudo :


Adresse Email (facultatif) :


Anti-spam. Combien font Opération