Accueil Blog Musique

← Retour à l'accueil du site
Rechercher un article
terminer-correctement-un-canon

Terminer correctement un canon

Par Jean-Baptiste le 21 novembre 2016.


Qu'il soit informel, à la fin d'un repas ou d'un apéro ou interprété en chorale, terminer un canon peut parfois s'avérer délicat et hasardeux et ne s'improvise pas. Il y a plusieurs techniques pour mettre fin au canon. Quelles sont-elles ? Lesquelles choisir et dans quelles circonstances ?

Finir tous ensemble

Terminer tous ensemble le canon est une bonne chose ; c'est la solution qui devra être le plus souvent choisie. Elle est indispensable lorsque l'intensité augmente en crescendo pendant tout le chant. Il faut alors terminer en beauté. Quant à savoir s'il faut préférer une note tenue ou une note brève, cela dépendra du chant en question. Cet arrêt sera à préférer très largement pour des musiques énergiques et rapides, style Rock a my soul, canon Gospel bien connu ou le canon Salsa, par exemple.

Finir les uns après les autres

Cette solution est aussi très intéressante et très facile à mettre en oeuvre car il suffira d'annoncer le nombre de fois que le canon sera chanté par chacun. Chaque groupe s'arrête après avoir compté jusqu'à trois, quatre ou cinq. Mais il a pour défaut de créer un vrai decrescendo, d'imposer une vraie chute dans l'intensité, ce qui n'est pas adaptable à tous les canons. Pour un Vent frais, vent du matin, cette technique sera parfaite et permettra aux oreilles des spectateurs d'entendre le vent s'éloigner progressivement.

Notez que, parfois, nous n'avons pas le choix car le canon est entièrement écrit avec des barres de reprise et une fin entièrement couchée sur le papier. Dans ces cas-là, la question ne se pose pas.

Alternatives

On peut aussi faire croire que l'on va terminer le canon progressivement puis repartir un par un une dernière fois pour finir en apothéose ; c'est au chef de décider.
Une alternative serait que chaque voix répète sa dernière phrase musicale jusqu'à ce que toutes les voix en soient à la dernière phrase musicale, pour un dernier unisson tonitruant.

Avez-vous des expériences de fins "différentes" pour un canon, que vous soyez chef de choeur ou chanteur ?


Réagissez à cet article

Nom ou pseudo :


Adresse Email (facultatif) :


Anti-spam. Combien font Opération



7. Posté le 07 décembre 2016 à 23h28 par el mickoux


Je joue tres bien au piano mais je ne sais pas lire les partitions mais je pense que ce site va me permetre d'y arriver, alors moi je kiffe.

6. Posté le 29 novembre 2016 à 16h52 par Tyned


Oui mais les canons quand on les chante c'est après un repas festif voir plus que festif !!! Y' a pas de chef !!! On donne juste le top départ et tu ne vas pas me dire que frères Jacques est très compliqué ? Si

5. Posté le 29 novembre 2016 à 15h46 par Jean-Baptiste


Sauf à parler de très vieilles personnes sourdes, ce n'est jamais la faute du chœur s'il y a un problème de rythme, mais celle du chef ! Avec un apprentissage adapté et des gestes précis, il n'y a pas de raison que ça parte en sucette.

4. Posté le 29 novembre 2016 à 15h44 par Tyned


C'est mérité car vraiment moyen. Mais il faut bien reconnaître que les canons partent vite en cacophonie car les gens se perdent même dans frère Jacques !!! D'où ma réponse ci-dessous.

3. Posté le 28 novembre 2016 à 16h09 par Jean-Baptiste


Je vais te donner un petit : lol !

2. Posté le 28 novembre 2016 à 16h08 par Tyned


Pour finir un canon correctement il suffit de vider son verre !!!!

1. Posté le 22 novembre 2016 à 12h11 par mamilena38


merci pour cet article qui me sera très utile