Accueil Blog Musique

← Retour à l'accueil du site
Rechercher un article
pourquoi-utiliser-plusieurs-clefs-pour-les-partitions

Pourquoi utiliser plusieurs clefs dans les partitions

Par Jean-Baptiste le 06 juin 2016.



Suivant votre propre niveau de théorie musicale, vous savez qu'il existe plusieurs clefs, que l'on place en début de portée, sur une partition. La clef de sol, indispensable ; c'est avec elle que l'on commence toute étude de solfège. Au besoin, elle peut même remplacer les autres. Si l'on devait n'en garder qu'une, ce serait celle-ci. Vient ensuite la clef de fa, celle que l'on trouve sur le piano. Difficile de ne pas la croiser. Mais pourquoi utiliser une autre clef alors que la première fonctionne très bien ? Et il y a ensuite les clefs d'ut, histoire de compliquer un peu l'ensemble...

La clef de fa

La question est : peut-on se passer de la clef de fa ? La clef de sol ne suffirait-elle pas ? Pourquoi ne pas mettre deux clefs de fa sur une système de piano ? Laissez-moi passer par un exemple pour m'expliquer :

Piano, clef de sol et clef de fa

Voyez ces notes qui descendent vers le grave dans un mouvement presque conjoint : do, ré, do, si, la, sol... Comment noter ceci en clef de sol ? Dans le grave de la clef de sol ?

Piano, 2 clefs de sol

Il faut éliminer cette possibilité, car le nombre de lignes supplémentaires sous la portée devient impossible à lire. Alors, on pourrait inventer une convention, qui dirait que la deuxième portée en clef de sol, sonne à l'octave inférieure. Plusieurs instruments fonctionnent d'ailleurs très bien sur ce principe : la clarinette basse, le saxophone ténor (en plus de la transposition en Sib), la voix de ténor... Ça donnerait donc ceci :

Piano, 2 clefs de sol, deuxième à l'octave

Voilà, nous avons réglé le problème. Nous pouvons supprimer la clef de fa. Vraiment ? Deux gros soucis vont nous exploser à la figure. 1. On a parfois besoin de noter la deuxième portée en clef de sol (sons réels) parce que la main gauche est dans le médium. Comment faire à ce moment-là ? 2. Les notes graves du piano peuvent descendre bien en deçà de l'exemple que j'ai choisi. On se retrouve donc avec le même problème que tout à l'heure. J'en profite pour rappeler que le piano est l'instrument qui descend le plus grave, à l'exception des plus gros tuyaux de l'orgue.

En résumé, la clef de fa est indispensable pour lire les notes graves. Ainsi, comme son apprentissage n'est pas en option, on l'utilise pour noter tous les instruments graves : violoncelle, tuba, basson, trombone...

Les clefs d'ut

La question est un peu différente pour les clefs d'ut. Savez-vous qu'il existe quatre clefs d'ut, une pour chacun des quatre premières lignes ? Si l'on rajoute la mystérieuse clef de fa 3, on compte un total de sept clefs. Une par note. Eh oui, ce n'est pas un hasard...

La clef d'ut 3

Celle-ci sera sans doute la plus utile et la plus utilisée car le violon alto est écrit dans cette clef. Sa lecture est donc indispensable à l'altiste (cela va sans dire) mais également à tous les membres du quatuor à cordes qui doivent connaître les parties de leurs collègues, aux chefs d'orchestre même amateurs et aux étudiants en harmonie, qui écrivent avec le quatuor à cordes.

Alors, à nouveau, pourquoi utiliser une clef d'ut 3 et pas une clef de sol ? Les raisons sont proches de celle qui concernaient la clef de fa. Voici comment seraient écrites les notes graves de l'alto, en clef de sol :

Alto en clef de sol

Le nombre de portées supplémentaires est imposant pour le do grave. La lecture est difficile et très malaisée. On a choisi la clef d'ut 3 pour rehausser tout ceci et faciliter la lecture, comme dans cet exemple, le même que précédemment, mais noté en clef d'ut :

Alto en clef d'ut

La clef d'ut 4

Celle-ci est encore utilisée de nos jours pour noter l'aigu des instruments graves, principalement le trombone et le basson. Pourquoi pas la clef de sol ? Oui. Il faut être honnête, cette fois, la clef de sol ferait très bien l'affaire. Il s'agit sans doute ici de raisons historiques. Quoi qu'il en soit les instrumentistes cités ci-dessus doivent connaître cette clef, ainsi que les personnes qui doivent les diriger. On pourrait rajouter aussi les compositeurs.

Autres clefs d'ut

Autrefois (ce n'est que récemment qu'elles ont été définitivement abandonnées), ces clefs étaient utilisées pour noter les voix. Le soprano était noté en clef d'ut 1, le mezzo-soprano en clef d'ut 2, l'alto en clef d'ut 3 et le ténor en clef d'ut 4. Je rajoute la clef de fa 3, utilisée pour le baryton. Je l'ai croisée également dans des partitions de clavecin du XVIIème siècle. Aujourd'hui, elles sont encore apprises dans les classes de conservatoire comme outil de transposition.

Comment transposer grâce aux clefs ? Je prends l'exemple de la clarinette. Celle-ci est connu pour jouer en Sib. Cela signifie que lorsqu'elle joue un do, en entend un Sib. Ainsi, pour une partition en do majeur, il faut noter la clarinette en Ré majeur. Comment connaître les sons réels joués par la clarinette ? En lisant la portée, non pas en clef de sol, mais en clef d'ut 4. Bon... ceci est théorique parce qu'on peut tout aussi bien lire une note plus bas. C'est d'ailleurs ce que font tous les élèves (je suis passé par là) lors de leurs examens de fin d'année en lecture de clef d'ut 3 et 4.

Nous l'avons vu, les clefs ont toute leur utilité même si certaines peuvent être facilement mises de côté dans un premier temps. Mais au-delà de la clef de sol, si vous souhaitez progresser en solfège, il y a une clef à côté de laquelle vous ne passerez pas : c'est la clef de fa... (tiens, ça rime !)


Réagissez à cet article

Nom ou pseudo :


Adresse Email (facultatif) :


Anti-spam. Combien font Opération



3. Posté le 20 décembre 2016 à 11h46 par Jean-Baptiste


Je te réponds avec un peu de retard, Lionel. Oui, la clef de sol 8 est utilisée par la lecture de la voix de ténor. Elle n'est pas considérée comme une clef supplémentaire. Il s'agit bien d'une clef de sol.

2. Posté le 28 juin 2016 à 00h47 par Nicolas serge


C'est très bon l'enseignement musical

1. Posté le 11 juin 2016 à 14h19 par lionel93


Sur certains éditeurs il y a des clé de SOL avec le petit symbole 8 Va ou 8 Ba ...pour toujours écrire dans les lignes