Accueil Blog Musique

← Retour à l'accueil du site
Rechercher un article
oreille-absolue

L'oreille absolue. Et ensuite ?

Par Jean-Baptiste le 30 mai 2016.



Je croise de nombreuses questions ou interrogations sur l'oreille absolue sur les forums et j'aimerais faire le point ici sur cette particularité. "Ai-je l'oreille absolue ?", "Est-il important d'avoir l'oreille absolue ?", "Comment travailler pour obtenir l'oreille absolue ?". Après la lecture de cet article, vous aurez les réponses à toutes ces questions.

L'oreille absolue, qu'est-ce que c'est ?

Il s'agit d'une particularité inhérente à certaines personnes qui leur permet de reconnaître une note entendue sans avoir à la comparer à une autre note. Cela est valable dans l'autre sens également : ces personnes peuvent chanter sur demande la note demandée. On dit que Mozart avait l'oreille absolue. Mais si l'on insiste tant sur Mozart, c'est peut-être que tous les compositeurs ne l'avaient pas, non ?

Mais est-ce vraiment absolu ? Il s'agit d'un abus de langage scientifique. Cette capacité n'a rien d'absolu puisqu'il faut d'abord apprendre à l'oreille ce qu'est une note de musique. Un Hindou, élevé dans la culture traditionnelle de son pays et possédant cette "oreille absolue" ne reconnaîtra pas une seule de nos notes de musique et inversement pour un Occidental perdu au milieu d'un groupe de musique fonctionnant sur des échelles de notes différentes des nôtres.

Pas si facile que cela...

J'ai connu d'excellents clarinettistes qui pouvaient reconnaître n'importe quelle note très précisément, très rapidement et sans jamais faire d'erreurs, à condition qu'elles soient jouées à la clarinette. Alors, oreille absolue ou pas ?

Je suis personnellement capable de chanter le la 220 (octave inférieure de celui du diapason) avec une bonne justesse et j'entonne les chansons que je connais bien systématiquement dans la bonne tonalité. Je suis, par contre, incapable de nommer une note de musique sans prendre le temps de réfléchir. Alors, oreille absolue ou pas ?

Important ou pas ?

J'ai eu un ami, en fac, qui avait l'oreille absolue. J'ai eu l'occasion de faire des tests, y compris avec des objets comme des casseroles ou des verres, c'était impressionnant, et toujours. Pourtant, ses notes en solfège était moyennes. Pourquoi ?

Pour commencer, l'oreille absolue n'est d'aucune utilité pour les rythmes mais passons. Prenons l'exemple d'une dictée musicale. La personne dotée de l'oreille absolue trouvera rapidement la première note quand celui qui est dans le relatif devra la comparer au La entendu juste avant et prendre un petit temps pour arriver à une conclusion définitive. Ensuite, imaginez qu'il faille noter : do, ré, mi, fa, sol, la, sol. Quelle est l'utilité de l'oreille absolue ? Aucune. Et celui qui se sera trop appuyé dessus pour ses études de musique, sans prendre le temps de développer son oreille relative, finira par perdre du temps sur les autres.

Acquérir l'oreille absolue ?

Oubliez. C'est impossible, malgré les promesses qu'on peut croiser ici et là...

Ai-je l'oreille absolue ?

Si vous vous posez la question, c'est que vous ne l'avez pas.


En conclusion, je vous dirai que l'oreille absolue n'est ni importante ni utile au musicien. Très peu nombreux sont les musiciens professionnels ou compositeurs de renom à avoir ou avoir eu l'oreille absolue. Ce qu'il vous faut, pour progresser en musique, c'est travailler votre oreille relative même si l'on a vu qu'il y avait un peu d'absolu dans le relatif et un peu de relatif dans l'absolu...


Réagissez à cet article

Nom ou pseudo :


Adresse Email (facultatif) :


Anti-spam. Combien font Opération



8. Posté le 25 janvier 2017 à 22h06 par Ravoux Miguel.


Bonjour,

Je suis musicien Pro,

et voici ma réflexion sur l’oreille musicale !

Je pense que la capacité de mémorisation est en partie innée, en partie due à une gymnastique.
Mais dans la mesure où les notes ont été "quantifiées" par l"homme, le principe d’oreille "absolue", ne peut, à mon sens, pas être "innée".

Je m’explique:

Dans la nature, tous les sons existent. Ils ne sont pas divisés.
C'est Lhomme qui a décidé de donner une note de référence, dans étalonner d'autres, et de diviser cet intervalle en ton demi ton quart de ton et en commas.
Le LA na pas toujours 440 Hz
Il a évolué à travers l’histoire on peut d’ailleurs trouver des diapasons 453 Hz et autres.
Donc l’étalonnage étant "fabriquer" par Lhomme ! J'estime que l’oreille "absolue" ne peut être innée.

Par contre, tu peux tout à fait t’entrainer à t’améliorer.
Petit exercice pratique.
Avec ton clavier, ou mieux: un harmonica (de bonne qualité quand même. Car si tu apprends la musique sur un instrument qui est "faux", c'est ton oreille que tu fausses et donc abimes.)
L’harmonica te permet d’être toujours à portée de poche !
Donc des que tu as un petit moment, en attendant le bus, ou autre, tu chauffes un peu l’instrument...(les instruments à vents ont tjs besoin d’être chauffés..) et.. Tu t’entraines.
Tu joues le do
Et tu essaies de te chanter le do à l'octave, Et puis tu vérifies, si c'était juste.
Quand tu penses que c’est ok, tu passes au sol (la quinte est ensuite la plus facile à trouver)
Et tu réessaies.
Ensuite tu essaies d'apprendre le mi (la tierce majeure)
Toutes les civilisations ont apparemment eut un temps d’apprentissage pour entendre une note (la 7eme par exemple, qui fait tout le charme du jazz. Dérangeait au début de sa création. Aujourd'hui, notre oreille est parfaitement habituée) mais elles ont toutes apprises les notes dans le même ordre
qui est un ordre naturel.
Si tu fais tourner un tuyau assez vite, il va te donner cet ordre.
Ca commence par l’octave, la quinte, la tierce majeure, la septième, la seconde, la sixte majeure et la quarte. (Je suis quasi certain de l’ordre, mais je n’arrive pas à vérifier, je deviens vieux !)
Autrement dit: En partant de do: do, sol, mi, si, ré, la, fa.

Et essaies de te trouver de petites mélodies qui vont t'aider à te repérer et à mémoriser.
Do Ré mi = a la claire fontaine
Do fa = sirène des pompiers
Do Si Do = Elisa de Gainsbourg
Trouves celles qui te correspondent
Ensuite, tu pourras travailler les dièses et les bémols.

Conclusion
Tout le monde est sensé entendre de la même façon, mais comme certains ont un palais très développé ou une excellente vue, 1 personne sur 10 000 entend à la perfection. En réalité, il ne s'agit pas des mêmes processus, car si le goût et la vue peuvent être améliorés par mémorisation, l'oreille absolue, elle, semble être également un phénomène anatomique.
L'oreille absolue est le nom donné à la capacité à reconnaître exactement une note sans aucune référence et à la nommer.
Dans les pays anglo-saxons, on distingue l'oreille absolue passive - identification parfaite de chaque note entendue mais incapacité de chanter justement sans référence - de l'oreille absolue active - reconnaitre, chanter justement une note sans référence et savoir si sa fréquence est trop haute ou basse.
Longtemps jugée comme un fantasme de musicien ou un don mythique, elle est aujourd'hui identifiée et reconnue par le monde médical.
La perception des hauteurs se fait par le limaçon (ou cochlée), situé dans l'oreille interne. Cet organe-capteur en forme de spirale possède des cellules cillées et chacune d'entre elles répond à une zone de fréquence particulière. L'interprétation des fréquences s'opère dans la partie droite du cerveau. Or, la capacité à nommer la note fait appel à la partie gauche du cerveau.
Pendant longtemps, on pensait que l'oreille absolue était, entre autres, la capacité à faire communiquer les deux parties cérébrales. Mais, allant à l'encontre de cette hypothèse, il se trouve que le planum temporal (région du cortex) est davantage développé à gauche qu'à droite chez les "absolutistes".

Une particularité physique innée ou acquise ?

Cette asymétrie est-elle innée ou acquise ? Il semblerait en fait, que, comme le langage, elle soit une aptitude universelle à la naissance et se construirait par apprentissage. En effet, 95% des musiciens ayant commencé la musique avant leurs 7 ans la possède (âge où les développements neuronal et cortical sont en cours), alors qu'une fois les 11 ans atteints il semble impossible de l'obtenir (cas rarissimes).
Une étude menée à la fois en Chine et aux Etats-Unis a, par ailleurs, montré que les détenteurs d'une langue tonale, où la prononciation peut changer complètement le sens d'un même mot (comme le mandarin), étaient plus aptes à la développer que les autres.
L'oreille absolue demeure encore un mystère non résolu. Si elle paraît être un don exceptionnel, elle est aussi gênante. Effectivement, écouter une sonate en entendant seulement le nom des notes et non la mélodie n'est pas toujours agréable.
De plus, les absolutistes ont mémorisé tous les sons créés à partir du "la 440" de référence (440 vibration par seconde). Or, en orchestre (la 442) et en musique baroque (la 415), les références changent et les dits chanceux ne remarquent qu'une seule chose : que c'est faux !

Musicalement,
Miguel.


7. Posté le 06 novembre 2016 à 19h00 par marie


L'oreille absolue est un HANDICAP quand on chante en chorale.

En effet, si le chef de choeur décide, pour une question de confort, de décaler la partition d'un demi-ton ou d'un ton, celui qui a l'oreille absolue est très mal à l'aise car ce qu'il entend ou chante ne correspond plus à ce qui est écrit !

6. Posté le 01 juillet 2016 à 23h25 par Henri 04


Merci pour votre article fort intéressant sur l'oreille absolue.
Quelqu'un aurait-il un témoignage sur la méthode Katja Keller pour l'acquisition de l'oreille absolue ?
Merci pour vos réponses !
Henri
henri.benz@laposte.net

5. Posté le 13 juin 2016 à 19h38 par Kelveen


Je suis d'accord avec cet avis; toutefois, je pense qu'il faut s'aider de toutes les trouvailles qui aideront les chanteurs; actuellement, un accessoire, le Phonamar, vient d'être inventé; il permet d'entendre sa voix pendant qu'on chante et de la corriger. Son prix est mini-mini; je le conseille à tous. Voir sur le bon coin... ou téléphoner au 0474222315 pour se renseigner.

4. Posté le 05 juin 2016 à 22h19 par MRF


Les plus doués sont aussi les plus paresseux .... ma fille a l'oreille absolue mais aussi un don magnifique, une musicalité énorme qui donnait des points fabuleux dans ses études ... mais ça ne suffit pas ... le travail est nécessaire et la volonté aussi ! alors plus que l'oreille absolue ... la technique donc étude fait partie de la volonté et la musique ne se joue pas sans technique ... ! merci pour cet article. MR

3. Posté le 30 mai 2016 à 13h52 par lionel93


Mon épouse quelquefois me fait comprendre que je suis sourd comme un pot lorsque je ne répond pas immédiatement à une de ses questions ou à côté de la plaque.Et pourtant je fais de très nombreuses transcriptions. Je n'ai pas l'oreille absolue, mais alors pas du tout. Il y a des fréquences de notes ou j'entends tout, vraiment, tout bien et puis pour d'autres fréquences - rien.
Un de mes amis, lui par contre, a bien l'oreille absolue. Il entends bien toutes les notes dans une chanson, et il en sort, les accords, les notes, les paroles et tout et tout. Il pourrait même écrire toute la journée, toutes les partitions des chansons qui passent à la radio ou la télé. Mais comme son Dada, c'est la guitare, il se limite à faire les grilles et il les partage.
http://oukelelatab.free.fr/

2. Posté le 30 mai 2016 à 11h56 par Jean-Baptiste


Excellent témoignage. Merci.

1. Posté le 30 mai 2016 à 11h35 par nadine brasseur


Très bel article. J'ai moi-même l'oreille absolue. Je suis professeur de musique. Je ne saurais jamais jouer d'un instrument autre qu'en ut. Ou alors, ne pas voir la partition. Si je lis un do sur une partition, je dois absolument entendre un do, sinon, j'ai la tête qui "tourne". Mon seul soucis, est que mon cerveau analyse chaque son et me dicte les notes. Je ne sais pas regarder un filme où il y a de la musique, je n'entends alors que les notes et plus les paroles. Autre exemple : le chant des oiseaux. Je "traduis" automatiquement en note. Donc, mon petit cerveau est bien fatigué, il travaille 24h sur 24.
Je voudrais de temps en temps appuyer sur le bouton on/off, mais je ne l'ai pas encore trouvé. Un professeur a essayer par l'hypnose, mais impossible. Je me dis que c'est un don qui n'est pas donné à tout le monde, donc, ce don, il faut en profiter. Faites tous beaucoup de musique, la vie est plus belle en musique. Nadine Brasseur