Accueil Blog Musique

← Retour à l'accueil du site
Rechercher un article
mozart-in-the-jungle-307-olivier-messiaen

Mozart in the Jungle, saison III, épisode 7, un hymne à la liberté

Par Jean-Baptiste le 18 janvier 2017.



J'avais déjà écrit un article disant tout le bien que je pensais de la série musicale américaine Mozart in the Jungle. Si la saison I mettait en avant des personnages bohèmes du centre new-yorkais, en recherche de sensations (drogue, sexe...), la saison III est tout à fait différente et d'autant plus musicale. Elle débute à Venise en compagnie de La Fiamme, diva italienne jouée par Monica Belluci. Le maestro fantasque et infantile mais tellement génial, Rodrigo (Dermot Mulroney) nous conduit dans tous les hauts lieux musicaux de la cité lacustre. Des épisodes fabuleux où le chant est à l'honneur ; je vous les conseille particulièrement.

Retour à New-York

La grève est terminé, le chef d'orchestre reprend du service à New-York. Et le premier concert de l'année se déroulera... en prison. Fidèle à ses habitudes de tournage en extérieur, la production de Roman Coppola a réellement tourné en prison, et réellement devant des prisonniers. Pouvez-vous y croire ?
Mozart in the Jungle - Trompettes

Les prisonniers se retrouvent d'ailleurs interviewés en fil rouge, dans cet épisode présenté comme un documentaire, pour nous faire part de l'évasion qu'ils ont ressenti à l'audition de ce grand orchestre ; la plupart n'avaient jamais écouté le moindre orchestre symphonique auparavant.

Oiseaux et ondes Martenot

Au programme : Olivier Messiaen... uniquement, ce qui est très gonflé de premier abord, au vue du public, autant celui de la prison que celui qui est derrière son écran. Et pourtant, tout passe merveilleusement. Ce sont des extraits de Turangalia Symphonie (mouvements 1, 5, 6 et 10) ainsi que les mouvements 3 et 5 (Abîme des oiseaux et Louange à l'Eternité de Jésus) du Quatuor pour la fin des temps qui sont enregistrés pour l'occasion ; certains proposés en intégralité, sur un montage extraordinaire, mêlé de visages de prisonniers, d'oiseaux survollant le centre de rétention et d'instrumentistes (réels pour la plupart, acteurs pour certains). On appréciera la présence des ondes Martenot et d'une petite explication pédagogique sur leur présence dans l'oeuvre de Messiaen.

Mozart in the Jungle - Ondes Martenot

On apprend également le rôle que la prison a joué pour le compositeur français. J'y ai personnellement appris beaucoup de choses. Cet épisode, le plus musical que la télévision ait jamais offert à nos oreilles, est un véritable hymne à la liberté.


Mozart in the Jungle - Thanks



Réagissez à cet article

Nom ou pseudo :


Adresse Email (facultatif) :


Anti-spam. Combien font Opération



4. Posté le 06 février 2017 à 10h27 par Jean-Baptiste


Olivier Messiaen, Le merle noir.


3. Posté le 19 janvier 2017 à 08h54 par lionel93


Non, jamais vu, mais j'indique sur quelle chaîne pouvoir la suivre en replay. Je suis chez Orange avec un abonnement OCS, mais je n'y vais pas souvent.

2. Posté le 18 janvier 2017 à 09h43 par Jean-Baptiste


Tu regardes cette série, Lionel ?

1. Posté le 18 janvier 2017 à 09h24 par lionel93


Diffusé sur OCS City https://fr.wikipedia.org/wiki/Mozart_in_the_Jungle