Accueil Blog Musique

← Retour à l'accueil du site
Rechercher un article
histoire-de-la-musique-de-film

Cinéma et musique, musique et cinéma

Une petite histoire de la musique et du bruit au cinéma

Par Lionel le 27 août 2015.



Lorsque l'opérateur tournait sa manivelle à vitesse régulière, il devait être cinq heures du soir puisque les ouvriers sortaient tranquillement de leur usine après une dure journée de labeur. C'était le tout premier sujet pour un film en noir et blanc. Après cela il y a eu le train en gare et une fusée dans une Lune tarte à la crème (cf Méliès). Depuis l'invention des frères Lumières, les images animées avaient avancé à grand pas. Le progrès, le progrès...

Les courts-métrages, eux aussi, devenaient de plus en plus long et bien que les sujets à filmer soient divers, il fallait bien trouver une idée pour que l'auditoire puisse rester tranquillement en place à fixer l'écran lumineux. Et manger des glaces et du pop-corn à l'entracte.

Des pianistes super doués dans l'improvisation, venaient en « live », comme nous dirions aujourd'hui "ambiancer" les séances avec des sons bastringue. Les premiers « Charlot » ou « Laurel et Hardy » sans la petite musique n'auraient peut-être pas eu autant de succès, même si, entre deux scènes, il y avait un carton pour nous tenir au courant de la situation.

Après le cinéma « muet » avec le progrès, toujours le progrès la voix était enfin sur la pellicule. Mickey dans son bateau pouvait faire hurler son sifflet et Donald faire ses Groumpfs Groumpfs, et nous pouvions (du moins mes arrières-grands-parents) découvrir les voix des actrices et acteurs du moment et lire les sous-titres. Une nouvelle profession : sous-titreur.

Et puis tout doucement, toujours grâce au progrès, la musique s'est invitée elle aussi entre deux trames de vidéo. Quel bonheur ! Les films avaient enfin une dimension. Les sentiments passaient mieux à l'écran avec une musique pleine de violons ou au contraire grave ou rapide. Il ne faut pas non plus oublier le « bruiteur » car sans lui les portes ne grinceraient plus dans les films d'angoisse.

Les films ont été portés par leurs musiques. Certains films n'ont eux du succès que par les musiques qui sont restées dans la mémoire collective. Star Ware un des films de la catégorie Space opéra du siècle avec les « Superman », « Batman » et tous les « man » suivants.

D'autres musiques, par contre, ont été mémorisées sur une simple scène du film qui n'est pas par contre lui resté dans toutes les mémoires. L'accident de voiture au ralenti sous tous les angles avec un Piccoli qui n'a pas vu le camion comme Coluche dans Les choses de la vie.

Si aujourd'hui, le budget, musique de films pour un film est une grosse part du gâteau, il y a toujours la possibilité d' "illustrer" un film avec des chansons du moment ou des musique évocatrices. Intouchables et les super déhanchés de Omar Sy n'auraient pas eu le même succès sur un air d'accordéon de la rousse Yvette. Illustrateur sonore, c'est un métier dans lequel il faut avoir du goût et une très bonne mémoire pour savoir sélectionner les meilleurs titres.

Et vous, à part bien connaitre vos voisins... avez-vous un film qui a retenu vos souvenirs musicaux ?


Partitions de musique de film


Réagissez à cet article

Nom ou pseudo :


Adresse Email (facultatif) :


Anti-spam. Combien font Opération



2. Posté le 02 septembre 2015 à 12h58 par lionel93


Dirty dancing ...Fame ....Grease ...West side Story.

1. Posté le 29 août 2015 à 10h45 par mamy.monique


Bodyguard !......et Bagdad café.....
Monique