Accueil Blog Musique

← Retour à l'accueil du site
Rechercher un article
commencer-correctement-un-canon

Commencer correctement un canon

Par Jean-Baptiste le 24 octobre 2016.


Tout le monde voit ce qu'est un canon ? Cette forme musicale à deux, trois, quatre parties (parfois plus), où chacune des voix chantent le même thème mais de façon décalée ? En général, les partitions sont très simples : si vous aimez les canons, vous avez pu remarquer que je les aimais moi-même beaucoup et que je proposais des partitions très simples, sans reprises, sans coda, à une seule portée. Si je fais cela (et je ne suis pas le seul), c'est pour laisser le champ libre au chef de choeur. Dans les choix qui seront à effectuer, il y aura ceux de l'entrée. Alors, quelles sont les différentes solutions pour débuter un canon ?

Tous ensemble

Commencer tous ensemble oui, mais attention, à l'unisson uniquement. Il n'est pas question de faire entendre les différentes voix en polyphonie tout de suite, pour plusieurs raisons : 1) Ce serait très difficile à faire et triplerait le temps d'apprentissage du chant. 2) Cela ôterait à l'auditeur le plaisir de découvrir le thème seul, pour pouvoir l'identifier plus tard au milieu de l'ensemble. 3) On rate l'oportunité de proposer à l'oreille une polyphonie qui se met en place tout doucement. Quel bonheur d'entendre le chant se compléter d'une deuxième voix puis d'une troisième pour rendre l'ensemble encore plus agréable, puis d'une quatrième pour que les accords soient complets.

Ainsi, après avoir chanté le thème tous ensemble, il faudra, de toute façon, passer à la solution suivante, une fois celui-ci terminé.

Un par un

Dans certains cas, il peut être jugé assez "lourdingue" de balancer le thème brut, à l'unisson, par toute la chorale. Bon ! À voir au cas par cas et suivant les goûts de chacun. On pourra proposer ce thème chanté par une seule voix mais on pourra aussi passer directement à la polyphonie. Une voix, puis deux, puis trois... C'est vrai que c'est plus lisse, plus discret, moins rentre-dedans, mais l'inconvénient a été cité plus haut : l'oreille n'aura pas eu le temps de s'habituer au thème entier.

Alternatives

J'ai déjà pratiqué ceci personnellement : garder une voix de côté. Je préfère l'appliquer pour un canon à quatre voix. Les trois voix rentrent et prennent le temps de dérouler le canon avant que la quatrième ne fasse son entrée, sublimant l'ensemble.
Pour un canon à quatre voix encore : couper le groupe en deux, commencer à deux voix puis au milieu du chant, discrètement et sans déplacement, couper le groupe en quatre et passer à quatre voix : c'est sublime !

Une dernière question qui ne vaut pas un article à elle toute seule : Faut-il mélanger les hommes et femmes dans les groupes ? Là encore, c'est au goût de chacun mais personnellement, par souci de clarté, je ne préfère pas et donc je ne le conseille pas.


Réagissez à cet article

Nom ou pseudo :


Adresse Email (facultatif) :


Anti-spam. Combien font Opération



2. Posté le 07 novembre 2016 à 05h51 par Jean-Baptiste


C'est en projet...

1. Posté le 25 octobre 2016 à 17h33 par mamilena38


merci pour cet article, j'ai encore un peu du mal à diriger les canons, je pratique souvent votre dernière proposition : couper le groupe en deux, puis en quatre.
J'attends avec impatience un prochain article "comment arrêter proprement un canon", j'avoue que j'ai un peu de mal et quelquefois c'est moi qui les fait tromper !